AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Blood's Fished Invité ! Tu es à la recherche d'un forum très sérieux (aa) où passer du bon temps ? N'attends plus & rejoins-nous car tu es à la bonne adresse. ♥️

Partagez | 
 

 It's not the moment [Pv Six] (Epicerie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

    I kick some bad ass with my love & his brother, We're the Winchester !


avatar




Féminin
Ҩ QUARTIER : Eastside Vancouver
Ҩ CREDITS : Bazzart
Ҩ MESSAGES : 708


What do you say about me ?
Ҩ GROUPE: chasseurs
Ҩ A SAVOIR:
Ҩ CHRONOLOGIE:

MessageSujet: It's not the moment [Pv Six] (Epicerie)   Ven 27 Aoû - 22:38

    Le regard vide, la tête posée contre la vitre j'essayais de faire le vide dans mon esprit, après 2 jours de route la seule pensée qui me venait était juste "Pendez-moi, pitié" et pourtant la main de Sam dans la mienne essayait de me convaincre que le trajet n'avait pas été si horrible, que Dean n'avait pas ronflé toute la nuit et que le fait d'avoir rouler à travers les Etats-Unis durant deux jours à tour de rôle pour atteindre cette fichue bizarre petite ville du nom de Fort Smith au Canada n'était pas si grave. Une main sur le volant et l'autre dans la mienne, mon mari me regardait avec tendresse, la fin du voyage était proche et bientôt nous pourrions nous reposer un peu avant de reprendre le boulot. Notre boulot, la chasse aux vampires. Et apparemment dans cette ville, il y avait bien trop de morts suspectes pour que nous ne venions pas faire un petit tour de ce côté de l'Amérique. Je ferma les yeux quelques instants, ses caresses commençant à m'endormir peu à peu quand finalement la voix de Dean raisonna à mes oreilles, il se plaignait de la lenteur du chauffeur et voulait arriver avant la nuit. Je rouvris les yeux machinalement et me tourna vers lui lui adressant un regard meurtrier, il me toisa pour ensuite s'enfoncer dans son siège en croisant les bras. La voiture ralentit au bout d'une dizaine de minutes, le panneau affichant Fort Smith venait de passer et nous étions enfin arrivé à destination. Quelques minutes plus tard nous roulions dans ce qui semblait être la rue principale de la ville. Sam gara la voiture et je me jeta dehors sans faire attention en ouvrant ma portière et en assommant à moitié un inconnu qui maugréa à mon encontre. Cela commençait bien.

    Debout, je respira à pleins poumons mais l'air emplit d'humidité me fit toussoter. Je m'étendais en baillant, essayant de dégourdir tout mes muscles depuis trop longtemps au repos forcé. Je me passa la main dans les cheveux avant de voir que les deux frères n'étaient toujours pas sortit de la voiture, je me pencha à la vitre avec un regard interrogateur quand Dean m'annonça qu'ils allaient chercher un motel où nous pourrions dormir tandis que je n'avais qu'a aller nous ravitailler dans cette épicerie, il la désigna d'un signe de la tête. Je regarda tour à tour Dean puis Sam, Sam puis Dean. Apparemment ils avaient prémédité ce coup là. Je n'avais pas à me faire de soucis, ils reviendraient me chercher dans la demi heure. Charmant. Je sortis mon sac de la voiture et claqua la portière avant de tourner les talons lançant des chapelets d'injures. Alors bon j'étais reléguée au rang de ménagère, de maman fait les courses et les gâteaux... Une nouvelle ville, un nouvel état d'esprit apparemment car jamais ils n'auraient osé me traiter ainsi à NY, mais je n'avais pas dit mon dernier mot, les Winchester n'allaient pas l'emporter au paradis ! Je parcourus quelques mètres et finalement me retrouva devant la fameuse épicerie. J'allais entrer chez "Al et Cie, tout est à prix réduits !" Somme toute accueillant comme slogan. Je poussa la porte et une petite sonnette retentit, sans doute pour prévenir l'épicier de la venue de quelqu'un dans sa boutique, petite mais bien fournie. Je lui adressa un signe de tête avant de m'avancer dans les rayons, j'avais grandement besoin de chocolat ou de glace, ou de toutes autres choses qui m'aurait permis une overdose de sucre. La sonnette de la porte d'entrée retentit à nouveau et j'entendis l'épicier saluer le nouveau venu. Je regarda dans le miroir au dessus d'une allée, sûrement un autre moyen pour le gérant d'espionner ses clients et je vis une jeune fille brune en grande conversation avec l'épicier. Je baissa finalement la tête et empila dans mes bras plusieurs paquets de sucreries ainsi qu'un pot de choco, Sam et moi adorions manger le Nutella avec nos doigts avant d'aller nous coucher, cela nous rappellerait un peu la maison. Je pris aussi quelques paquets de chips et remis le paquet préféré de Dean en adressant un petit sourire coquin à un autre paquet dont je préférais la saveur, me retournant ensuite sans regarder, je sentis quelque chose de ma foi dur et toutes mes courses tombèrent sur le sol, je venais de percuter le mini caddie de la jeune fille de toute à l'heure et me frottait maintenant le ventre qui venait de se prendre un bon coup de la part de ce monstre de fer.

    _Hey mais vous savez pas regarder où vous allez ?!

    J'étais quelque peu irritée mais le sentiment de désolation qui se répandait sur les traits de la jeune fille me firent me rasséréner quelques secondes. Elle n'était pas plus grande que moi, peut-être un peu plus petite, semblait plus âgée que l'âge qu'elle devait sûrement avoir et portait une ravissante petite robe blanche, ses longs cheveux pendaient sur ses épaules tandis qu'elle grimaçait de gène...


Dernière édition par Elizabeth L. Winchester le Sam 28 Aoû - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Mon coeur me cri de t'aimer ! »


avatar

★ je suis Sixteen Bright



Féminin
Ҩ QUARTIER :
Ҩ CREDITS : (c)Teafor-tow
Ҩ MESSAGES : 385


What do you say about me ?
Ҩ GROUPE: « I am a human »
Ҩ A SAVOIR:
Ҩ CHRONOLOGIE:

MessageSujet: Re: It's not the moment [Pv Six] (Epicerie)   Ven 27 Aoû - 23:17

Je sortai du lycée a toute vitesse avant que l'épicerie ne ferme. Je faisais les courses toutes les semaines et croyais le ou non, j'adorai ça ! Avant la mort de mes parents et mon récent emménagement dans mon appartement chéri, je n'avais jamais fait les courses de ma vie. Jamais, c'était surement la bonne. En vérité je ne le savais même pas, j'étais juste heureuse d'ouvrir mon frigo et de voir de la nourriture. Je vivais seul, donc mes courses étaient assez rapide. Je sais ce que les gens ce demandent :" Elle a 17 ans ! Que fait une gamine même pas majeur dans un appartement sans responsable légal ! ". Et bien sachez que si l'argent ne fait pas mon bonheur, il fait celui des autres. Oui, j'ai soudoyer l'assistante social qui s'occuper de me trouver une famille d'accueil. Apparemment de nos jours tout est possible... J'ai en tout cas un jolie petit papier blanc qui dit que je suis une jeune fille émancipée qui a perdu ses parents. Je pris rapidement un chariot et rentré a toute vitesse dans la boutique. J'attrapai tout ce que j'aimais sur mon passage, lorsque je passai devant la caisse pour joindre un autre rayon, lorsque je reconnu le vendeur. C'était Vince Laurent, un ancien élève du lycée qui avait eu son diplôme avec mention. Que faisait il ici ? Lui aussi me reconnu et sans nous en rendre compte, nous nous engagèrent dans une conversation qui dura plus de quarante cinq minutes. Il m'expliqua que l'université où il souhaiter allez était cher et qu'il devait travailler pour pouvoir s'y rendre. Je fut peiner, je ne m'étais jamais rendu compte que c'était si difficile de pouvoir allez a l'université. Moi mon avenir avait toujours était tracer. Je rêver d'aller à Yale ou peut être Darmouth pour pouvoir y étudier l'art. Je ne savais pas encore ce que je souhaiter faire dans la vie mais je m'étais jurer de faire quelque chose qui me plaisais. Une cliente arriva à la caisse et j'en profiter pour quitter Vince et continuer mes courses. Je reçu un sms de Michael à ce moment je ne me rendis pas compte que j'accélérai mon pas. Je levai la tête lorsque je percuter quelque chose et que j'entendis un "Ouille" sonore. Je me rendis compte avec effroi que j'avais percuter une fille. Mes yeux s'écarquillèrent, je n'arrivai pas a croire que je n'avais pas regarder devant moi ! Je m'empresser de m'excuse.

_ Excuse moi ! Vraiment, je ne regardai pas où j'allai. Je suis vraiment désolée !

Mon chariot lui avait percuter les cotes, j'espérerai ne pas lui avoir fait mal.

_ Rien de cassé ?

J'étais vraiment mal a l'aise. J'avais mis toutes ses courses par terre, je les ramasser donc à la hâte. J'avais peur que la jeune femme en face de moi eu était en colère si bien que je n'osai croiser son regard. Puis je lever timidement les yeux et m'aperçus qu'elle n'avait pas l'air aussi en colère que ça.
J'en profiter pour la détailler, plus grande que moi, elle avait de beau cheveux blond qui tombaient sur ses épaules, et de jolies yeux bleu en amande. Elle avait l'air jeune, pourtant plus vielle que moi. Je n'arrivai pas vraiment à lui donner d'âge.


Dernière édition par Sixteen Bright le Dim 5 Sep - 10:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    I kick some bad ass with my love & his brother, We're the Winchester !


avatar




Féminin
Ҩ QUARTIER : Eastside Vancouver
Ҩ CREDITS : Bazzart
Ҩ MESSAGES : 708


What do you say about me ?
Ҩ GROUPE: chasseurs
Ҩ A SAVOIR:
Ҩ CHRONOLOGIE:

MessageSujet: Re: It's not the moment [Pv Six] (Epicerie)   Sam 28 Aoû - 16:07

    _C'est bon, c'est bon...

    Elle avait l'air vraiment désolée et je ne pouvais pas passer ma mauvaise humeur et ma frustration du voyage sur elle. Son visage était fin et ses traits doux, elle avait l'air gentille. On lisait sur son visage qu'elle avait eu à traverser des moments difficiles, elle était un peu cernée mais faisait apparemment tout pour le cacher. Elle s'était ruée au sol et ramassait déjà mes courses tandis que je la regardais faire les mains sur les hanches pas totalement consciente de ce qui se passait, finalement je m'accroupis rapidement et l'aidait à ramasser mes victuailles, elle les entassa dans son caddie et je la laissa faire hébétée. Je me dirigea vers l'épicier et lui demanda une serpillère et une ramassette car le pot de choco s'était brisé sur le sol et s'étalait maintenant au bout de la rangée des sucreries. Je maugréa une seconde avant de m'asseoir sur le sol et de commencer à frotter, le choco était une sacré saleté dès qu'il quittait le périmètre de la bouche, elle s'accroupit une fois de plus à son tour et entreprit de retirer les morceaux de verre, je lui pris la main et lui fit signe que j'allais m'en occuper, je ne voulais pas en plus avoir du sang sur la conscience.

    _Ne vous en faites pas, ça va je m'en occupe...

    Je lui adressa un faible sourire tandis que sentais mes fesses se refroidirent au contact du carrelage, décidément cette ville n'annonçait rien de bon. La jeune fille disparut de mon champ de vision et revint avec un mini chariot pour moi, elle y entreposa mes courses et attendait visiblement que j'ai finis ma tâche pour parler à nouveau, elle semblait encore plus mal à l'aise de ne pas m'aider. Finalement, j'alla reporter la lavette à l'épicier qui me remercia et me fit un clin d'oeil avant de le toiser de haut en bas et de revenir vers elle. Ses yeux me fuyaient, pourtant je n'avais pas été si désagréable, on aurait dit que je l'impressionnais. Oui bon d'accord, j'avais un foutu caractère mais je n'étais pas méchante, du moins pas là, tout de suite. Attrapant le mini caddie dont j'étais maintenant affublé, je lui tendis la main et me présenta. Tant qu'à faire connaissance je pouvais déjà prendre de l'avance sur mes coéquipiers et tenter d'en savoir plus...

    _Je m'appelle Effy Winchester, je viens d'arriver en ville. Je suis agent du FBI et je viens pour tenter d'élucider une série de meurtres apparemment perpétré dans les environs, vous savez quelque chose à ce sujet ?

    Je sortis ma plaque de ma poche arrière et la lui montra, elle la regarda intriguée et je la rangea aussi vite. Le moment devenait solennel, trop pour elle j'en avais bien peur. Dean allait me détester d'avoir commencé sans lui, mais la chasse était pour nous un jeu et une traque de chaque instants, à chaque fois le mot d'ordre était que le meilleur gagne ! J'aimais rapporter des informations avant lui et il adorait me voler mes indices et se faire passer pour le maitre de la chasse. Sam nous regardait souvent courir dans tous les sens, moi partir dans mes délires tandis qu'il essayait de me tempérer. A vrai dire, je n'imaginais pas ma vie sans lui. Il était ma moitié, celle qui m'aidait à vivre plus tranquillement qui m'empêchait d'extrapoler, qui me faisait avancer tout en me soutenant et en m'aimant plus que quiconque ne l'avait jamais fait. J'avais une chance énorme d'être mariée à lui... Lorsqu'elle ouvrit la bouche pour parler, il fit justement son entrée. Il m'offrit un petit sourire en coin et un air interrogateur avant de passer derrière moi en posant une main à ma taille. Je lui sourit avant de reporter mon attention sur cette jeune fille apparemment muette maintenant. Des présentations s'imposaient. J'étais prise sur le fait, prise en train de les devancer.

    _Voici Sam, mon mari & vous êtes ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Mon coeur me cri de t'aimer ! »


avatar

★ je suis Sixteen Bright



Féminin
Ҩ QUARTIER :
Ҩ CREDITS : (c)Teafor-tow
Ҩ MESSAGES : 385


What do you say about me ?
Ҩ GROUPE: « I am a human »
Ҩ A SAVOIR:
Ҩ CHRONOLOGIE:

MessageSujet: Re: It's not the moment [Pv Six] (Epicerie)   Dim 5 Sep - 11:03

Je ramassais ses affaires, et pensais furtivement qu'elle aurait pu m'aider. Cette pensé me fit rougir comment osais-je pensais cela ?! C'est à cause de moi que tout ses affaires était par terre. Je comprenais aisément qu'elle me laisse ramassée. Pourtant, a peine la moitié d'une minute plus tard, elle ce baissa à son tour pour m'aider je lui lancer un regard reconnaissant. Elle n'avait pas de caddie, je mis donc tout dans le mien. Elle essaya d'enlever le chocolat coller sur le sol. J'étais vraiment mal a l'aise, j 'essayer donc de retirer les bouts de verre. Elle me fit signe d'arrêter, je devais drôlement l'agacer. Pourtant, elle me souris, et c'était comme si elle me pardonnait. J'allais donc cherchée un autre caddie pour mettre ses course dedans. Une fois cela de fait je la regardais finir de nettoyé hanté par les remords. Je n'osais pas rencontré son regard, sa présence émaner quelque chose d'écrasant. Il émaner d'elle un charisme qui faisait que je me sentais inférieur. Elle prit le caddie que j'étais allez lui cherchée et me tendis la main. Je levai la tête et rencontré son regard. Elle avait l'air vraiment gentille, pourtant sa vie avez l'air mouvementer, je sentais qu'elle avait une vie aussi palpitante que dangereuse. Ne me demandez pas comment je le savais. Je le sait c'est tout.
C'est alors qu'elle ce présenta, j'écarquillais les yeux. Le FBI ?! Des meurtres ? Je me sentis pâlir.
Personne ne parlé de meurtres, personnes n'étaient au courant. Mais j'en voyais en rêve. Depuis trois semaines j'en avait fait environ cinq. A chaque fois des victimes différentes. Je ne voyais jamais l'agresseur. Pourtant la scène paraissait tellement irréel. Je ne comprenais pas comment les gens étaient tuer. On leurs sauter dessus puis je voyait leurs cadavres a terre. Je n'en pouvais plus de voir cela. Alors que j'avais toujours aimer faire des rêves, je voulais aujourd'hui que cela s'arrête. Enfin juste les rêve de meurtres. Effy Winchester me montra sa plaque. J'avais pourtant le sentiment que agent du FBI ne lui allait pas, elle faisait bien plus dangereux. Mais quoi ? Je la regarder intriguer.
J'allai lui répondre que je ne savais rien, a quoi bon dire que je faisais des rêves ? Si elle était réellement du FBI elle allait me faire internet. Nous n'étions pas dans « Missing » les médium du FBI n'exister que dans les film...
Le regard d'Effy fixa quelque choses derrière moi et je me retourner pour apercevoir un homme, assez grand, brun. Il devait avoir l'âge d'Effy ou plus vieux. Il ce plaça derrière elle est mit sa main sur sa taille. Je haussai un sourcil, ils étaient ensemble ?
Elle le présenta, son mari ?! Elle était vachement jeune pour être marier ! Puis que faisait son mari avec elle ? Elle était ici pour travailler non ? J'avais appris que dans une équipe d'agent du gouvernement les coéquipiers n'avait aucun liens telle que frère/sœur ou marier...

_ Je m'appelle Sixteen Bright, hum vous êtes marier. Et vous travailler ensemble.

Ce n'était pas des questions mais des affirmations. Puis je lançai à la hâte la réponse à sa première question.

_ Je ne crois pas que les habitants soit au courant pour les meurtres, il n'y a rien eu au info. Depuis combien de temps le premier meurtre a t-il était signaler ?

Je devais absolument savoir si les meurtres coïncider avec mes rêves...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




★ je suis Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: It's not the moment [Pv Six] (Epicerie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's not the moment [Pv Six] (Epicerie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD'S FISHED ℘ que la guerre commence... :: L'Apocalypse :: les oubliettes :: ⚡ RPG -saison 1&2--
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Films