AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Blood's Fished Invité ! Tu es à la recherche d'un forum très sérieux (aa) où passer du bon temps ? N'attends plus & rejoins-nous car tu es à la bonne adresse. ♥️

Partagez | 
 

 Parle moi de toi (Caroline )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Parle moi de toi (Caroline )   Ven 24 Déc - 19:00

&
.


Quel silence dans cette maison qui d'habitude grouillait de monde, surtout durant ses périodes de fêtes mais aujourd'hui personne. Ils étaient aller faire les achats de noël et pour une fois Ewan avait pas vraiment été emballé par l'idée. Il fallait dire que Caroline n'avait pas vraiment passé la nuit ici, ce qui n'inquiétait personne sauf lui bien entendu. Pour la simple et bonne raison qu'ils étaient complémentaires comme le feu et la glace, que normalement rien ne pouvait les séparer mais bon elle avait du oublier de le prévenir de sa destination. Quand il avait annoncé qu'il restait là tous le monde l'avait regardé comme s'il était devenu complètement dingue, était ce un crime de pas vouloir aller faire les boutiques exceptionnellement ? Une fois que la grande maison fut vidé de tous ses habitants, le silence avait envahit les pièces où seul le bruit de l'horloge montrait que des personnes y vivaient. Ewan était immobile dans le fauteuil du salon (ouai il a pas encore reçu le canapé comme présent de mariage), concentré sur tous les bruits extérieur qui auraient pu trahir la présence de sa meilleure amie mais rien ne semblait indiquer qu'elle soit encore dans le coin, par contre il y avait des rongeurs qui caracolaient dans les arbres, trois pour être précis. C'était trop mignon les écureuils bien que très franchement totalement immangeable d'ailleurs ils devaient avoir un mécanisme dans le cerveau, pour peu qu'ils en aient un, qui leurs disaient que le prédateur qu'était Ewan n'allait pas sortir de la maison. Premièrement s'il sortait là maintenant ce serait soit pour aller chercher Caroline soit pour jouer avec la neige, grand enfant qu'il restait malgré l'âge qu'il avait. Il était sur que si les humains ne jouaient pas avec la neige c'est que passé un âge soit les devoirs qu'ils avaient les empêchaient de faire des jeux, soit et c'était malheureux leurs formes physiques les abandonnaient et c'était douloureux, il était très heureux d'avoir été transformé jeune dans ces cas là.

Après un regard par la baie vitrée qui donnait sur l'extérieur, l'idée s'imposa à lui de voir s'il n'y avait pas des indices pour aller trouver Caroline, au pire il ne ferait qu'une bêtise de plus c'était pas trop grave. Il se leva en silence et monta les escaliers, marchant d'un pas lent ayant tout son temps et puis commençant à être anxieux de ne rien trouver, ou de voir qu'elle lui cachait des trucs. Une fois sur le palier il se dirigea vers la chambre de Caro, poussa la porte doucement, tien elle n'était pas fermé à clé, de toute façon si ça avait été le cas il aurait quand même ouvert, elle devait s'en douter d'ailleurs; donc elle savait qu'il fouinerait, sympa elle aurait même pu poser les indices sur son lit ça aurait été plus simple. La chambre était plongé dans l'obscurité la plus totale, comme tout vampire il y voyait pourtant assez bien mais bon, en une demi seconde il se trouva à la fenêtre et ouvrit les volets et se tourna cherchant par où commencer. Son choix se porta sur le bureau, c'était impressionnant comme c'était bien rangé cette chambre, non pas que celle d'Ewan soit d'un désordre pas possible mais tout de même à côté d'elle c'était mal rangé. Il ouvrit le premier tiroir mais se rendit compte sans avoir dérangé la moindre chose qu'il n'y aurait rien ici. Il passa une main dans ses cheveux agacé ne comprenant pas comment c'était possible qu'elle arrive à lui planquer des trucs, quoi qu'à ce niveau là il pouvait pas trop l'ouvrir vu qu'il lui planquait aussi qu'il était amoureux d'une humaine. Il lui dirait quand elle reviendrait il se le promit, il allait pas cacher ça à sa sœur de cœur, sa petite sœur qu'il protégerait jusqu'à la mort s'il venait à mourir bien entendu mais ne cherchant pas vraiment des poux au Volturi pas assez puissant pour leur faire la misère, il ne risquait presque rien. Il était à présent assit sur le lit de Caro cherchant un endroit où elle pouvait planquer son journal intime, oui oui dans le genre je touche au chose que je ne devrais pas, Ewan était un champion, quoi qu'elle n'était pas mal non plus dans le genre mais d'habitude c'était ensemble qu'ils faisaient ça, d'ailleurs ils découvraient souvent des trucs qui mettaient dans l'embarras leurs parents, cousins, cousines, ouai un peu tous le monde quoi. On a la classe où on l'a pas.

Un léger bruit de porte qui s'ouvre tira Ewan de ses pensées. Il aurait reconnut, ce pas, cette odeur entre plus d'un million d'odeur. Il sortit de la chambre de Caro comme un boulet de canon, laissant la porte grande ouverte s'en moquant éperdument et descendit les escaliers pour se jeter sur elle l'entraînant dans sa chute au passage. Une fois qu'ils furent allongé sur le sol enfin plutôt qu'il l'écrase sur le sol, il lui fit un grand sourire, l'air de rien comme si lui sauter dessus était un comportement tout à fait normal et murmura taquin.

"Bouh"

Elle avait plutôt l'air en forme, en tout cas allait mieux avant qu'il ne se mette à l'écrabouiller, bah tant pis elle avait qu'à pas le fuir comme ça petite lâcheuse qu'elle était. Il plongea son regard d'or et de flamme sur elle et demanda son réellement caché sa curiosité ce qui aurait bien entendu servit à rien vu qu'ils se connaissaient par cœur maintenant à force d'être constamment ensemble


"Je peux savoir où tu étais ? J'étais à la limite de fouiner dans tes affaires pour trouver des indices Caro et puis j'ai loupé d'aller faire les magasins pour aller te chercher je ne sais où mais tu faisais quoi ?"

Être à la limite n'était peut être pas le terme exact, vu qu'il avait déjà commencer mais ça, ça se lisait dans les yeux d'Ewan donc pas besoin d'en rajouter et puis pour le moment le seul truc qui intéressait le vampire c'était pourquoi elle était partit, bah oui il fallait bien que quelqu'un colle Caro, au moins ils s'étaient bien trouvés tous les deux même si leurs liens étaient purement amicaux, elle était la personne pour qui il aurait fait n'importe quoi. Après un instant d'hésitation il se redressa d'un geste lent et la libéra de son étreinte pour s'asseoir contre elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Parle moi de toi (Caroline )   Dim 26 Déc - 20:52



Je n’étais pas du genre à déprimer, ou plutôt si, je l’étais un peu mais juste un peu alors. En même temps je ne voulais pas faire subir mon mal-être à ma famille, après tout, ils n’étaient pas au courant de ma relation avec Joshua. Joshua… il me manquait de plus en plus ces derniers temps. Je savais qu’il était arrivé dans ma ville mais je n’avais pas eu l’occasion de le voir ou peut-être n’avais-je tout simplement pas cherché à le voir… J’avais peur, horriblement peur qu’il ne m’aime plus, qu’il est quelqu’un d’autre dans sa vie. Après tout cela aurait été normal, voilà maintenant deux ans que nous nous étions pas vu et l’attente devenait de plus en plus insoutenable. Je n’avais qu’a l’appeler et lui donner un point de rendez-vous et une heure pour qu’on puisse se voir mais je ne le faisait pas, je n’en avais pas le courage. Mais en même temps, pourquoi cela serait à moi de le faire ? Pourquoi pas lui ? C’était décidé, j’attendrai son appelle et je ne cèderais pas avant ! Je serais forte et muette comme une tombe… ou près. Je n’allais pas le laissait croire que j’étais dépendante de lui, je voulais lui montrer que je pouvais vivre sans lui, quelle stupidité je faisais…

Le vent soufflait autour de moi, étant vampire je ne ressentais pas le froid mais je savais que pour un humain, cela n’aurait pas été soutenable en petite robe. Pour une fois je m’étais habillé un peu de façon féminine, j’avais une mini-robe rouge qui m’arrivait au dessus des genoux et j’avais de fines chaussures à talon, rouges aussi. Heureusement que j’étais un vampire sinon je n’aurais jamais réussi à marcher avec, j’admirai les humaines qui en mettait et qui arrivé même à courir sans se casser la figure, chose qui était impossible pour moi. J’avais attaché mes cheveux blonds et boucles en demi-queue se qui dégageait mon visage, je pouvais dire que pour une fois j’étais jolie. Mes cheveux blonds faisait ressortir ma couleur de peau porcelaine ce qui n’était pas désagréable à voir. J’étais dans la forêt près d’une rivière, je venais souvent ici pour être seule et réfléchir à ma vie, à Joshua. La neige était tombait ici pendant la nuit ce qui faisait que tout était blanc. Depuis toujours j’aimai la neige, l’hiver était ma saison préférée, j’aimai faire des anges, sentir le froid sur mes doigts et le soir rentrer à la maison pour boire un bon chocolat chaud. Mais tout ça c’était avant, c’était avant mon suicide, ma transformation en vampire. Ewan n’avait jamais su que j’avais tenté de me suicidait, la seule chose que je lui avais caché, je ne voulais pas qu’il s’inquiète, je ne voulais pas qu’il voit à quel point j’étais fragile à l’intérieur de moi. Je devrais peut-être lui dire, comme je devais peut-être lui dire ma relation avec Joshua, je savais que je pouvais lui faire confiance, je savais qu’il m’aiderait, je savais qu’il serait là pour moi..

Je décidai finalement de rentrer chez moi, ma famille devrait être sûrement absente, parti faire les magasins pour les achats de Noël, j’avais dis à ma mère que je ne voulais pas venir, l’envie n’était pas présente. Je me mise à courir à toute vitesse et je franchis la porte de ma maison, quelqu’un était encore présent, je sentis l’odeur d’Ewan. Que faisait-il ici ? Lui qui aimait tant les achats de noël. Avant que je ne pu réagir, ce dernier me sauta dessus et je me retrouvai allongé au sol en un rien de temps avec lui sur moi. Comme à son habitude à chaque fois qu’on se voyait il me faisait un « bouh » et je répondis de même. Ce qu’il me dit me mis en colère, je le connaissais très bien, il avait fouillé dans mes affaires. Quand il se redressa pour s’asseoir je me jetai sur lui, le plaquant ainsi au sol en lui maintenant les mains, j’avais le dessus sur Ewan.


- De quel droit de fouille dans mes affaires ? Et ne dis pas le contraire Monsieur Ewan Denali je te connais très bien, tu n’as pas pu résister. Tu sais que je n’aime pas ça et si tu veux savoir des choses sur moi je suis prête à tout te dire mais ne cherche pas dans mes affaires, comprit ?

Je crois que pour la première fois depuis longtemps j’étais vraiment énervé contre lui et je me demandai, avec nos deux caractères forts, si nous n’allions pas nous battre…
Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Parle moi de toi (Caroline )   Lun 27 Déc - 0:20

Une folle, il avait une folle pour cousine bon d'un côté comment il aurait pu deviner qu'elle s'exciterait comme ça après qu'il fouille dans ses affaires. Premièrement il n'avait pas vraiment fouiller, enfin si mais bon c'était encore bien rangé c'est pas comme si la chambre était sans dessus dessous. Enfin bon il se rappelait pas avoir vu une lueur aussi assassine dans les yeux de Caro depuis bien longtemps, enfin si, ça arrivait assez souvent qu'elle veuille le tuer mais c'était pour rire et là rien dans son apparence ne laissait présager qu'elle rigolait. Elle ressemblait plus à un prédateur qu'à sa meilleure amie. Il ne vit pas spécialement le coup arrivé se sentit juste tomber sur le sol et plaqué tout de suite après. Ses yeux dorés regardaient Caro avec un début d'effroi mais qu'est ce qui lui prenait. Ce n'est que quand elle se mit à parler qu'il comprit ce qu'elle avait contre lui. Mais c'était pas tant le fait qu'elle lui gueule dessus qui lui faisait mal plutôt cette façon qu'elle avait de l'appeler par son prénom et son nom comme s'il n'était rien de plus qu'un gêneur, une ordure qu'elle voudrait ne plus avoir sur la conscience. Les prunelles d'Ewan s'illuminèrent de rage, croyait elle un seul instant qu'elle allait avoir le dessus sur lui. Si elle ne le considérait pas comme un ami, alors il ne la considérerait pas comme tel. Il replia ses jambes sous lui pour envoyer ses pieds dans le ventre de sa meilleure amie et la forcer à le lâcher. Le coup était brutal, lâche et vachement mal placé pour avouer. D'ailleurs jamais Ewan n'avait fait ça à quiconque et puis n'aurait jamais pensé le faire à Caro ils étaient complémentaires et c'était pas leur dispute habituelle qui l'aurait laissé présagé des coups comme ça. Pourtant sous le choc elle fut bien forcé de le lâcher. Il se redressa d'un bon montrant juste les dents mais n'attaquant pas tenant bien trop à elle pour faire le moindre geste qui la nuirait, le seul truc qu'il avait fait en cet instant c'était pour se protéger de ses dents car bien qu'elle soit jeune et très chou elle n'en restait pas moins une vampire et les morsures pouvaient faire très mal.

Ewan se tenait à quelques mètres d'elle surveillant juste ses gestes n'ayant vraiment pas un comportement agressif à l'égard de sa petite soeur d'amour. D'ailleurs il n'arrivait pas à effacer les paroles qu'elle avait eu à son égard, étaient elles dîtes juste sous le coup de la colère et qu'elle ne les pensaient pas ou alors était elles réfléchit et cherchait elle juste une occasion pour les dire. Un peu embêté tout de même il murmura à sa cousine

"Je suis désolé Caro, je m'inquiétais pour toi c'est tout, tu n'étais pas là depuis beaucoup de temps et d'habitude tu me tiens au courant je voulais pas te faire de la peine en fouillant ni te décevoir mais je cherchais juste à savoir où tu étais moi"

Il était assez content qu'aucun membre de la famille ne soit là pour voir cette dispute, bien que nombreuses soient les fois où avec Caro ils s'étaient boudés, détestés, aimés... bref et que la famille au complet soit là mais bon d'habitude il n'y avait pas de Denali dans les paroles de Caro et encore moins de monsieur. Non c'était pas ça, d'habitude il n'y avait pas non plus ce regard brûlant de haine à son égard sans qu'il ne sache que répliquer peut être aussi parce que d'habitude il n'était pas en tord comme aujourd'hui. Pourtant il n'avait pas voulu ça, autant des fois il la cherchait, l'embêtait pour le plaisir de la voir s'énerver mais là ce n'était nullement son intention il avait vraiment eut peur pour elle mais bon en voulant la protéger il l'avait éloigné de lui visiblement. C'était nul et puis il voulait la prendre dans ses bras et lui faire un gros câlin pour lui dire qu'il l'aimait plus fort que tout qu'il voulait pas se disputer avec elle et aussi pour savoir ce qui n'allait pas. Oui parce qu'il y avait un truc là. Elle semblait mal à l'aise comme si elle lui cachait quelque chpse mais quoi il n'en savait rien du tout mais il l'avait jamais vu comme ça, elle hésitait à lui dire des truc ou quoi? Non ce n'était pas le genre de sa cousine, ils se disaient tout... sauf au sujet de Sixteen parce qu'il sentait que ça n'allait pas lui plaire et n'avait pas envie de faire un choix, d'ailleurs ne serait qui choisir elles n'étaient pas pareilles et chacune d'elle avait sa place ancré dans le coeur d'Ewan. C'était dur d'apprécier quelqu'un c'était encore plus dur quand vous aimiez quelqu'un qui était en couple et il n'avait nul envie ni besoin qu'on lui dise tu peux y arriver si tu te bas pour ce que tu veux. Super il était au courant et ne voulait pas non plus que Caro lui dise de laisser tomber. Non il n'avait pas envie de parler de Sixteen et Mickey, comme la peluche de Walt disney, et bah il aurait préféré qu'elle ait une peluche cette fille parce que le Mickey là était bien trop vivant au goût d'Ewan et en plus quel nom bizarre non mais qui avait eu idée d'appeler son fils Mickey ... Peut être qu'en fait il s'appelait pas Mickey... zut le nom lui avait encore échappé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Parle moi de toi (Caroline )   Lun 17 Jan - 20:50

Mon cousin, je l’aimai beaucoup voir énormément et d’ailleurs certaines personnes confondaient cela avec de l’amour. Ca m’avait toujours fait rire ce genre de situation, des fois j’en jouai et me faisait passer réellement pour sa petite amie puis Ewan me suivait ce qui donnait un résultat plutôt drôle. Du coup, je ne m’énervai jamais contre lui ou seulement un peu… mais là il était allé trop loin, je ne pouvais tolérer qu’il fouille dans mes affaires. Est-ce que je le faisait moi ? Enfin oui je le faisais tout le temps sans qu’il le sache, j’avais toujours peur que Monsieur se mette dans des situations impossibles et qu’il ne veuille m’en parler… Pour le moment cela n’était jamais arrivé mais on était jamais à l’abri d’une première fois…

Soudain, je vis la rage passer dans ces prunelles dorés et je savais que j’étais allé trop loin, qu’il allait s’énerver.. Je n’aimai pas me disputer avec lui, cela me faisait mal mais des fois il le fallait. Je ne voulais pas qu’il fouille dans mes affaires, il devait le comprendre point. Je me senti soudain propulsé en arrière et je mis quelques temps à réaliser que le coup venait d’Ewan. Il ne m’avait jamais touché, il ne m’avait jamais fait mal et pour il venait de le faire. Moi, je ne savais pas me battre, je n’avais jamais voulu apprendre et je savais qu’un jour cela me serait fatal mais je m’en moquai. Pourtant Ewan savait que je ne savais pas me battre alors pourquoi m’avait-il envoyé valser ? De plus, il m’avait fait mal, non pas que j’aimai me plaindre mais il était vrai qu’Ewan n’y était pas aller de main morte. Que devais-je faire ? M’énerver et lui sauter dessus ou me radoucir et passer à autre chose ?

C’est Ewan qui trancha en me parlant, je ne pensai pas qu’il se serait autant inquiété pour moi… Je pensai qu’il s’en foutait de savoir où j’étais ou encore ce que je faisais… Ce qui me dit me toucha et me fis me radoucir de suite, il était inquiet pour moi… Je me dis que finalement que ma réaction avait été extrême… peut-être n’avait pas de mauvaises intentions… Je soufflai avant de me calmer. Je me levai un peu chancelante et m’assis sur le canapé en mettant mes jambes sous moi. Je me sentais soudainement triste et pourtant je n’avais pas vraiment de raison. Enfin si, la réaction de mon cousin m’avait blessé, je ne l’avais jamais vu aussi méchant avec quelqu’un et savoir que pour la première fois c’était contre moi.. je trouvais cela blessant. Peut-être ne m’aimait-il pas tant que cela, peut-être qu’il avait trouvé quelqu’un de mieux que moi pour me remplacer ou pire encore.. peut-être ne m’avait-il jamais aimé.


- Ewan… tu m’aimes toujours ?…, demandais-je d’une voix chancelante.

Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Parle moi de toi (Caroline )   Sam 22 Jan - 0:38

Jamais il n'y avait eu un tel désaccord entre les deux cousins. Ewan ressemblait plus à un vampire qu'un humain à cet instant là, il était immobile pas le moindre battement de coeur ne l'agitait, une véritable statue. La surprise qui se lisait dans les yeux de Caro mais aussi l'effarement le mettait mal à l'aise et surtout il était gêné. Oui elle avait attaqué la première au regard de la justice ce serait passé pour de la légitime défense, mais la légitime défense prenait elle compte que l'adversaire qu'avait eut un instant Ewan était incroyablement nul au combat. C'était même catastrophique, il avait pourtant essayer de lui apprendre à se battre mais bon ça avait finis à chaque fois en jeu. Il savait aussi qu'elle n'aimait pas spécialement se battre et que l'apprentissage prendrait du temps, par contre sauter sur les autres elle était douée même si d'un revers de main tous le monde pouvait s'en débarrasser comme il l'avait fait... Et pourtant en temps normal le premier qui touchait à Caro avait très vite un adversaire bien plus puissant et hargneux sur le dos. Enfin là c'était lui qui l'avait envoyer valser. Si Carmen ou même Kate avait été là, elles n'auraient pas comprit ce qui se passait. Il venait d'envoyer ses deux pieds dans le ventre de Caro. Elle souffla suite aux paroles d'Ewan, il lui avait fait mal. Bizarrement cette pensée lui donnait de grands frissons comme lorsqu'il était humain. Il se sentait coupable à un point qu'elle ne devait même pas imaginer, il ne voulait pas briser leur amitié. Elle était sa meilleure amie, sa petite sœur. Il avait été cruel avec elle et peut être injuste aussi. Elle paraissait plus faible qu'elle ne l'avait jamais été. Il avait toujours adoré se prêter au rôle de protecteur pour elle, pouvait passer des heures à pister quelqu'un qui avait embêter sa cousine, aimait bien la prendre dans ses bras pour lui faire des câlins et l'épaulait dans toutes les situations. C'était de l'amitié plus que soudée, même si pour certains c'était de l'amour, peu importe dans ces cas là, les deux cousins jouaient le jeu de l'amour à fond et il faut bien reconnaître qu'à ce jeu ils excellaient.

La voix de Caroline sortit légèrement son meilleur ami de ses rêves. Il mit un temps avant de comprendre la question, jeta un regard derrière lui au cas où quelqu'un venait d'arriver et qu'on parlait à cette personne puis quand il eut bien comprit qu'on s'adressait à lui. Il se sentit encore plus coupable. Il ne resta pas longtemps debout comme un parfait idiot, il franchit les quelques mètres qui les séparait pour la rejoindre sur le canapé. Là il observa sa cousine lui souleva le menton pour que ses yeux d'or pur croisent ceux d'Ewan. Là il répondit avec franchise, un sourire sur les lèvres


"Bien entendu que je t'aime toujours t'es ma petite sœur à moi et personne ne pourra changer cela. Je suis désolé d'avoir fait ça Caro."

Il la prit dans ses bras pour lui montrer qu'il ne rigolait pas, il l'aimait vraiment. Il avait juste oublié que niveau bagarre elle était pas forte mais bon il l'entraînerait un de ces quatre promis. Il entraînerait aussi Sixteen parce qu'elle avait pas une carrure impressionnante elle non plus. Il avait envie de poser des questions à sa soeur de coeur mais bon s'il les posait maintenant, il passerait pour un enfoiré qui ne faisait que dire des belles phrases pour parvenir à ses fins et ce n'était pas le cas. Non il n'était pas comme ça.
Revenir en haut Aller en bas




★ je suis Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Parle moi de toi (Caroline )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parle moi de toi (Caroline )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD'S FISHED ℘ que la guerre commence... :: L'Apocalypse :: les oubliettes :: ⚡ RPG -saison 1&2--
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Films, séries télé