AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Blood's Fished Invité ! Tu es à la recherche d'un forum très sérieux (aa) où passer du bon temps ? N'attends plus & rejoins-nous car tu es à la bonne adresse. ♥️

Partagez | 
 

 Prague, nous voilà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

    You're my Venomous Poison


avatar

★ je suis Anna H. Volturi



Féminin
Ҩ QUARTIER : Non Communiqué
Ҩ CREDITS : (c)
Ҩ MESSAGES : 216


What do you say about me ?
Ҩ GROUPE: vampires sanguinaires
Ҩ A SAVOIR:
Ҩ CHRONOLOGIE:

MessageSujet: Prague, nous voilà   Dim 27 Fév - 16:31

// HRP : Je me permets de poster ici, puisqu'on va arriver en 2 / 3 rp je pense, alors pour éviter d'ouvrir 4545 millions de sujets, j'ai décidé de mettre le post de départ à Prague //

La voiture était silencieuse. Le paysage italien défilait, sans bruit, et restait derrière nous. Une aube crépusculaire aux couleurs laquées, jaunes, orange, roses et rouges, blanches et puis mauves, dilata nos pupilles. Alec et Jane ne pipaient mot, confortablement assis à l’arrière, le regard perdu dans l’infinité de l’horizon. Je tentai de rester concentrée sur la route malgré les pensées frivoles qui m’assaillaient de toutes parts. Nous partions en mission, oui, bien au-delà de nos frontières. Comme d’habitude, nous diriez-vous, mais celle-ci allait durer un temps indéterminé.

Nous étions partis à la hâte, fermant les loquets de nos valises sur un coup de tête, ayant oublié la moitié des choses qui nous étaient nécessaires, prisonniers du temps qui passait. Volterra allait s'éveiller, les lumières allaient continuer à danser ; une malle près de la porte, une grosse valise en cuir usé, avec quelques affaires personnelles à l'intérieur, peut-être même des vêtements de rechange, une brosse à dent, une brosse à cheveux, toutes ses lettres enveloppées, quelque chose d'utile lorsqu'on s'apprêtait à tout laisser derrière soi et à partir, la tête haute, les yeux pétillants de tout un tas d'avenirs, vers l'inconnu, vers l'obscurité sans fin d'une ville encore endormie. Les lumières étaient encore éteintes, le soleil encore couché. Il était temps de s'échapper. Le ronronnement du véhicule s'étouffa dans les ténèbres

Habituellement, notre absence ne durait que quelques jours, histoire de surveiller un peu la situation et passer à l’action si besoin était. Habituellement, oui. Car ce jour-là était le départ vers une mission d’une bien autre envergure.

Je ne pus réprimer les souvenirs de ces au-revoir, qui à chaque fois déchiraient mon cœur. Aro nous avait annoncé notre mission, d’un air plus grave que de coutume. Il avait pris mes mains et m’avait demandé de prendre soin de moi, mais son inquiétude était passée à travers ses chairs, à travers ses yeux. Que souhaitait-il ne pas nous dire ? Que ne pouvait-il pas nous communiquer ? Tellement de questions muettes qui fusaient dans ma tête tandis que nous les quittions. Jane et Alec n’étaient pas aussi ouverts à ce genre de détails. Ils allaient à Prague rétablir l’ordre, point.

Surveiller les Cullen et les Larsen.

Rien de plus. Néanmoins, Aro avait tout de même fait quelques demandes de logements à notre égard et cela laissait présager des mois et des mois d’absence.

Nous avions abandonné le château, une boule au ventre pour ma part. Quelques petits préparatifs de dernière minute, révision des bagages, tout le nécessaire pour commencer sa nouvelle vie en beauté. Ne jamais partir sans son cœur. Celui qui aurait le malheur de l'oublier ne devrait pas trouver sa vie suave et heureuse mais triste et fébrile. J’avais donc jeté un dernier coup d’œil sur le porche, espérant que Caïus eût daigné m’accorder une quelconque attention, mais il ne se présenta pas, emmuré dans son éternel orgueil. J’avais donc disparu dans ma voiture aux vitres teintées, accompagnée de mes deux compagnons.

Je rentrai dans la ville de Rome et pris la route en direction de la Gare. Après de nombreuses attentes dans les embouteillages de la capitale, je pus trouver enfin l’imposant bâtiment de verre, surplombant une grande place qu’il nous fallait traverser en plein soleil, au beau milieu d’humains pressés. Je les haïssais tous, sans exception. De l’arrogant PDG, richement vêtu, pendu à son smartphone à la mère de famille cherchant ses clefs de voiture tout en poussant une poussette d’une main à laquelle s’accrochait désespérément son premier enfant. Jane et Alec recouvrirent leur visage de leur capuchon noir, bien emmitouflé dans leur cape mortuaire et sortirent, leur valise à la main. Je saisis mon chapeau à bord large et mes lunettes de soleil, puis les suivis d’un pas animé.

« Le train à destination de Viennes entrera en gare sur la voie D. Nous rappelons à tous les voyageurs … »

Nous y voilà, sur ce quai de gare, en route pour une ville de l’Europe centrale : Prague, avec un changement à Vienne. Magnifique ville, c’était certain, du moins par rapport à ce que j’avais pu en lire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Prague, nous voilà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD'S FISHED ℘ que la guerre commence... :: L'Apocalypse :: les oubliettes :: ⚡ RPG -saison 1&2--
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit