AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Blood's Fished Invité ! Tu es à la recherche d'un forum très sérieux (aa) où passer du bon temps ? N'attends plus & rejoins-nous car tu es à la bonne adresse. ♥️

Partagez | 
 

 Rencontre sous les étoiles... (Rose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Rencontre sous les étoiles... (Rose)   Lun 28 Fév - 18:47

Plus un mouvement, être immobile, la pénombre empêchant de voir ou vous vous trouvez, seul un faisceau de lumière descendant sur une sorte de fontaine éclairait le sol. Devant la personne habillé d'une tenue noire qui faisait monstre sortit de la nuit, il y avait des nombreux pavés. La personne était immobile, le bruit de hurlements se faisaient entendre au loin. Il semblait n'y avoir aucune issue, derrière la forêt avec des arbres crochus, impossible de se diriger par là, et derrière la forêt un mur. Essayer de trouver un passage secret avait été inutile. Seul les pavés semblaient pouvoir être déplacé. Comme si la solution était tout d'un coup la personne s'avança tirant avec violence sur la pierre qui s'enleva avec facilité. Plus aucun doute le passage secret était là. Le seul problème c'est qu'avant même que le passage soit dégagé. Un monstre se jeta sur la personne l'envoyant valser sur le sol, sa tête heurta durement le pavé le sang coulant par long filets puis le monstre poilu qui semblait être cerbère se jeta sur la personne la mettant en pièce.

Ewan regardait la scène avec agacement, c'était pas juste pour une fois qu'il pensait avoir trouvé comment faire sortir son personnage de cet endroit voilà qu'il se faisait rattraper par le cerbère qui comme souvent le tuait sans moindre mal. C'était bien la peine de mettre le mode en très difficile si le personnage était un humain plus faible que la moyenne qui mourait à la moindre escarmouche. Le rire de Caroline le fit tourner la tête, pourquoi elle se moquait elle. C'était tout de même pas sa faute si dans les jeux vidéos ils mettaient comme héros des humains toquards incapable de se battre convenablement, qu'il vienne face à lui le cerbère il allait le sentir passer. Pour ne pas fracasser l'écran de télé en envoyant la manette dessus il tendit la manette à sa cousine puis se leva. Au moins les graphismes étaient vraiment bons, Carmen avait eu une bonne idée d'acheter ça pour son fils d'amour, même si la condition avait été tu partageras avec ceux qui veulent joués, sous entendu tu prêteras la manette à Caro et Six. Tu parles il aurait bien dit non mais le regard des deux filles l'en avait dissuadé. En parlant de cette chère Sixteen, il lança un regard à l'horloge, minuit et demi, elle devait s'être endormit depuis longtemps. Il laissa Caro seule pour se glisser vers la chambre de l'humaine. Elle avait laissé la porte ouverte, elle savait donc qu'Ewan passerait. Dans la chambre complètement sombre, Ewan y voyait très clair presque comme en plein jour. Il s'approcha du lit tandis que le picotement de sa gorge le reprenait. C'était horrible d'avoir toujours envie de se nourrir de son âme soeur. Il se glissa contre elle et déposa un baiser sur son front, il ne la tuerait jamais, il l'aimait trop pour cela, il voulait qu'elle vive pas que son coeur s'éteigne dans ses bras par sa faute. Il aurait pu rester contre elle toute la nuit comme il le faisait tous les soirs mais l'envie de se balader, de voir à quoi ressemblait cette ville qui différait tellement de Fort Smith ressemblait.

Il ferma donc la porte de Sixteen après être sortit et franchit la porte pour regarder le ciel, le nombre d'étoiles étaient très impressionnant. Pas le moindre nuage dans cette ville, tant mieux ça changeait de la pluie qui ne semblaient vouloir s'arrêter depuis son arrivée. Il inspira profondément même si c'était inutile, il était habillé d'un simple T-shirt blanc qui contrastait avec le noir de la nuit, et un jean. Il marchait les mains dans les poches, les quelques voitures qui passaient roulaient tellement vite qu'elle ne verrait pas le vampire se balader aussi tardivement, d'un côté il ne chassait pas. Le sang des humains bien que plus attirant laissait un gout amer en lui, c'était ôté une vie tout de même et le poison d'un vampire était très douloureux ça il s'en souvenait très bien. Une odeur s'infiltra dans son nez, une odeur étrange qui ressemblait de très prêt à celle d'un vampire mais avec le battement de coeur d'un humain. Ewan tourna la tête lentement son regard embrasant doucement la fille qui se trouvait à quelques pas de lui. Elle était humaine aucun doute là dessus, son coeur battait mais sa beauté était de loin celle d'un être surnaturel. L'envie d'apprendre à connaître cette personne qui par son ascendance faisait penser à Renesmée enchanta Ewan qui décida de se présenter

Bien le bonsoir, je suis Ewan... Ewan Denali... Qui êtes vous ?

Elle devait avoir connaissance des vampires? Enfin certainement, ou peut être pas en fait qu'est ce qu'il en savait lui. Il passa une main dans ses cheveux d'un geste habituel qui montrait son embêtement, sa gêne. C'était un tic d'humain en effet, il avait prit ce tic quand il était tout jeune vampire, durant la première année où il avait pu reprendre les cours sans risquer de tuer tous les humains dans une salle même si, en réalité, si Sixteen se serait trouvé dans cette salle, sa mort aurait été rapide, violente et aurait brisé le vampire sans qu'il comprenne la raison... Enfin peu importe, tout ça pour dire qu'il ne savait pas trop quoi dire à la personne en face de lui, l'hybride comme on pourrait dire dans le jargon des vampires. Quoi qu'elle devait bien savoir qu'elle en était un pour sortir à une heure pareil, en effet tous les humains dormaient à cette heure. Bon évidement comme pour contredire ses dires, une voiture passa en trombe à côté zigzaguant entre sur la route et envoyant une gerbe d'eau vers eux qu'Ewan évita en grognant après avoir sauté sur le côté. Mince il ne pensait pas que les voitures avaient le droit de venir rouler dans la zone commerciale, enfin zone plutôt l'allée des commerces mais peut être après tout il ne connaissait pas vraiment cette ville, ça viendrait plus tard
Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Rencontre sous les étoiles... (Rose)   Lun 28 Fév - 23:47


Un lit grinçant à l'étage du dessus. Une mouche, un moustique ou quelque chose d'insecte volant et effleurant mon oreille. Gauche ou droite ? Il était trop tard – ou trop tôt – pour que je le distinguasse. Une horloge tic-et-tac. Après réflexion, plutôt deux horloges. Tic-tic-et-tac-tac-tic-et-tac. Une chaise grinçant à l’étage du dessus. Comme ce lit. Ce robinet qui ne cessait de s’écouler, rythmiquement. Finalement, je me levais, prenant un stylo bic d'une main, capuchon oublié perdu dans l'un des tiroirs sombre et triste de la petite table basse poussiéreuse sous le bureau. Pauvre petit capuchon. De l'autre, je tenais une feuille à carreaux, avec des imperfections d'imprimerie et des lignes qui n’étaient pas égales. L'objectif, à présent, c'était d'écrire quelque chose. Parce qu'il fallait écrire, parait que ça soulage, tout ça ... Il y avait un instant plus tôt, j’étais confortablement assise dans mon lit, glissée sous la couette et coincée entre celle-ci et le matelas, comme une allumette dans sa boîte ou comme une feuille glissée entre deux pages d'un cahier. Vous voyez le genre. Mais, désormais il fallait s’occuper, trouver certaines choses à faire lorsque le sommeil se faisait très, très difficile. Je n’étais pourtant pas fatiguée malgré l'affichage numérique du réveil qui annonçait « 4:02 ». Après tout tant pis, de toute façon le lendemain il n'y avait rien à faire. La plénitude requise ne vint pas et me laissa là, devant ma feuille vierge. De l'inspiration manquante.

Je posai avec rage mon stylo, me levai et enfilai un manteau. Comme toutes ces éternelles nuits d’insomnies auxquelles j’étais soumise, je décidai d’aller errer dans la vieille ville à défaut de ne pas pouvoir plaquer quelques maux sur du papier, à travers des mots. Je sortis sans bruit, contrairement à mes voisins du dessus qui avaient la fâcheuse habitude d’oublier qu’une jeune femme tentait de vivre paisiblement à l’étage du dessous. A peine sortie, le froid mordant manqua de me désister, assaillant mon corps. La brise gelée fouettait mon visage tandis que j’évoluais dans la pénombre, plaquant les pans de ma veste contre ma peau qui se refroidissait. Mes chaussures claquaient sur les vieux pavés délavés encore chargés d’histoires. Je levai les yeux au ciel, m’étonnant devant l’absence de la pluie. Depuis mon arrivée, les étoiles n’avaient jamais été aussi nues. Je ne les avais pas encore vues, dissimulées derrière les nuages moelleux. Le ciel tchèque était décidemment plus beau que le ciel canadien.

Sans crier gare, une voix m’interpela et me sortit de mes pensées.

« Bien le bonsoir, je suis Ewan... Ewan Denali... Qui êtes vous ? »

Je le regardai, ébahie. Quel côté direct ! Voilà bien une drôle manière d’aborder une jeune femme seule, à une heure aussi matinale, d’autant plus que la formulation « qui êtes-vous » suggérée une surprise de la part même de l’homme. Cependant, son nom m’évoquait quelque chose. Denali. Sauf erreur de ma part, il était arrivé que Renesmée et Isabella parlent de certains Denali lors de leurs conversations auxquelles j’avais assisté, de loin ou de près. Pourtant, je n’avais jamais pris la peine d’en demander plus à leur sujet, à vrai dire cela m’importait peu. Je revins de ma surprise et pus enfin lui répondre.

« Appelez-moi Rose. Par hasard, ne connaitriez-vous pas Isabella Cullen, voire sa famille ? Il me semble que, votre nom m’évoque une vague idée. »


Je le fixai ensuite : un gracieux jeune homme, à la beauté fantastique, vraiment. Sa peau de nacre, ses yeux de braise et son air joueur et séduisant ne pouvaient pas me tromper. Un vampire, aussi délicat et fin que pouvait l’être Isabella. Il ne me sembla pas qu’il était l’un de ces êtres impulsifs qui dévoraient leurs victimes. Il dégageait, à vrai dire, la même aura de sérénité que m’avait apportée celle de Renesmée et de sa mère. Toutefois, j’essayais de garder certaines distances, quelques peu sur mes gardes, prête à faire volte-face si besoin était. Cette vivacité m’aida à esquiver une voiture qui avait trouvé la bonne idée de remonter la route principale dans le mauvais sens … Je posai une nouvelle fois mon regard vers l’inconnu et son air bougon m’amusa.

« Que fait donc un vampire à une heure pareille ? »

Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Rencontre sous les étoiles... (Rose)   Ven 4 Mar - 18:37

La jeune personne regardait les étoiles, à peine la voix d'Ewan brisa-t-elle ce silence et ce moment où l'homme se sent petit, où il prend conscience de l'immensité qui l'entoure et de la magnifique nature autour de lui, elle tourna la tête vers lui. La beauté de ses traits ne laissaient guère de doute sur ses origines vampiriques. Elle semblait étonnée, cependant de quoi? Il n'aurait pu le dire soit c'était de croiser quelqu'un à une heure aussi tardive, ou matinale cela dépendant de comment l'horloge biologique de cette hybride est réglé ou alors c'était son manque évident de timidité qui avait étonné la personne qu'il regardait lui aussi. Oh si ce n'était que ça, elle allait devoir s'habituer assez vite mais il ne s'en faisait pas pour si peu. Elle semblait réfléchir après qu'il lui est dit son prénom, comme si elle le connaissait. Si c'était le cas, c'était qu'elle l'avait vu dans sa vie humaine car depuis qu'il était vampire il n'oubliait rien et ce serait souvenu de son visage. Il sentait l'excitation l'envahir peut être pourrait elle lui apprendre des choses sur lui. Autant savoir ce qu'il avait été, ce qu'il avait vécu ne l'intéressait habituellement pas car de toute façon il aimait sa vie présente, aimait son identité de vampire et sa famille et sans être vampire il n'aurait jamais rencontré celle qui se révélait être une vrai agaçante fille mais qu'il aimait plus que tout au monde et l'amour qu'il éprouvait à son égard l'avait fait dire la vérité sur sa nature.

La fille avec qui, il était à présent le ramena sur terre, il mit un temps à comprendre ses paroles pourtant très claires. C'était plutôt le choc de se rendre compte qu'il s'était trompé, qu'elle ne connaissait pas le moins du monde Ewan par son passé mais plutôt que son nom, elle l'avait de Bella. Il passa une main dans ses cheveux bruns tandis qu'il hochait la tête. Bien sur qu'il connaissait la famille de Bella et elle même d'ailleurs. Ils étaient cousins et restaient très proches les uns des autres. D'ailleurs ils avaient tous déménagé ensemble et Ewan était bien plus proche des Cullen depuis la mort de Jesse et Milie. La douleur qu'il avait ressentit aucun membre des Denali n'aurait pu réellement la comprendre, il avait perdu son meilleur ami alors qu'il pensait vivre avec des décennies, il l'avait connu tout petit avait regardé sa première transformation et était resté contre sa fourrure bien des journées. Comme toujours quand il pensait à Jesse et Milie, un voile de tristesse s'abattit sur son doux regard doré. La perte était trop récente pour qu'il se souvienne uniquement des bons moments. Il répondit cependant s'efforçant d'être joyeux dans ses paroles, ce qui par sa nature de vrai bout en train n'était pas si difficile que ça

Si je connais les Cullen, bien entendu ce sont mes cousins, ils sont en ville eux aussi, nous avons quitté Fort Smith tous ensemble

La voiture le fit bouger rapidement et son regard triste et son ton tout joyeux s'effacèrent pour laisser place à un air bougon et à des paroles désagréable à l'auteur de l'idiot qui devrait apprendre à conduite ou se coucher s'il était fatigué. Les humains étaient trop étranges, leur vie ne tenait déjà pas à grand chose, leur corps était si fragile qu'un accident pourrait les tuer sans le moindre mal et ils restaient imprudent, allant même jusqu'à provoquer les accidents de temps en temps. C'était un truc qu'Ewan avait du mal à comprendre et heureusement pour lui Sixteen était prudente et ne faisait jamais de bêtise de ce genre, pourtant elle était pas du genre à tenir en place mais au point de se mettre en danger non. Heureusement d'ailleurs, il aurait été malheureux s'il lui arrivait quelque chose. Il leva la tête pour voir si la dénommée Rose n'avait pas eu de l'eau sur elle, puis remarqua qu'elle s'était déplacé de quelques mètres et que ses vêtements étaient toujours aussi sec. Il hocha la tête pour lui même, elle était donc assez rapide pour analyser les différentes sortes de dangers, il aurait bien aimé se battre avec elle juste pour voir si elle avait la force d'un vampire. Il aurait bien aimé le faire avec Renesmée, après tout il avait même pas 5 ans de différence mais Bella ne le laisserait certainement pas faire. Il esquissa un sourire qui fit disparaître son air bougon lorsqu'elle lui demanda ce qu'un vampire faisait dehors à cette heure. Déjà elle savait qu'il était vampire c'était intéressant ça, elle savait donc les reconnaître d'un simple regard. D'un côté ce n'était pas si difficile que ça, personne n'avait des yeux dorés s'il n'était pas vampire. A moins bien sur que ce soit un humain qui ait croisé un de ces êtres surnaturelles et qu'il est adoré la couleur de ses prunelles et demandé à son ophtalmologue de lui faire des lentilles de couleurs, les hommes sont bien étranges décidément.

Disons que la nuit quand on dort pas c'est long, je serais bien resté avec ma petite amie toute la nuit mais je suis sur que j'aurais finit par la réveiller à coup de baisers ce qui n'est pas très gentil, et puis je venais de perdre à un jeu vidéo du coup j'avais besoin de prendre l'air. Et vous ? Que faîtes vous dehors en pleine nuit? Les gens de votre espèce ont pourtant besoins de dormir, enfin ceux que je connais en ont besoins. Comment connaissez vous Bella et sa famille ?

La curiosité d'Ewan avait à nouveau prise le dessus sur tout le reste. Il fallait vraiment qu'il essaie de contrôler le débit incroyable de question qui lui venait à l'esprit, un jour il allait épuiser les gens rien qu'avec ses questions. Pour se faire pardonner d'être aussi curieux et très indiscret il fit un sourire penaud à Rose, il espérait qu'elle était pas fatiguée et qu'elle répondrait bien à toutes ses questions et si possible pas à côté de la plaque. Ne voulant pas non plus rester immobile devant la route, histoire qu'un autre chauffard fatigué ne leur rentre pas dedans une prochaine fois, il s'avança vers l'allée de pavées qui bordait l'ancienne ville faisant signe d'un geste de la main encourageant à Rose de la suivre. Pourvu qu'elle en connaisse assez sur les vampires et qu'elle ne pense qu'il essayait de l'entraîner dans des rues sombres pour la tuer. Ce n'était pas vraiment le genre du vampire ni de la famille en général.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Rencontre sous les étoiles... (Rose)   Dim 6 Mar - 19:31


Je compris bien mon erreur en mentionnant le nom de Cullen. Un voile de tristesse s’était immiscé dans son regard auparavant enjoué. Je pestai intérieurement. Cousins. Le dénommé Ewan avait donc vécu amèrement la perte de Jesse et Milie mais jusqu’à quel point ? Assez pour que l’évocation de sa famille l’atteigne profondément. Je détournai le regard, gênée.

« Comment se fait-il que nous ne nous sommes pas croisés plus tôt ? J’ai quitté Fort Smith également en leur compagnie. »

« Disons que la nuit quand on dort pas c'est long, je serais bien resté avec ma petite amie toute la nuit mais je suis sur que j'aurais finit par la réveiller à coup de baisers ce qui n'est pas très gentil, et puis je venais de perdre à un jeu vidéo du coup j'avais besoin de prendre l'air. Et vous ? Que faîtes vous dehors en pleine nuit? Les gens de votre espèce ont pourtant besoins de dormir, enfin ceux que je connais en ont besoins. Comment connaissez vous Bella et sa famille ? »


Ewan avait visiblement beaucoup de questions à me poser. Je pouvais lire dans ses yeux cuivrés l’intérêt qu’il me portait. Je ne doutai pas un seul instant qu’il connaissait l’existence de la race à laquelle j’appartenais, d’autant plus s’il était proche de Renesmée. Il m’invita à le suivre au cœur de ruelles plus étroites, sans doute pour éviter l’arrivée importune de quelconques humains. Dans d’autres circonstances, j’aurai décliné de façon catégorique cette invitation, après tout malgré des origines vampiriques, je restai néanmoins plus fragile que ceux-ci, d’autant plus que mon sang coulait encore dans mes veines et pouvait donc attirer des vampires assoiffés de sang. Cependant, Isabella m’avait assurée que les Denali, du moins dans le peu qu’elle eût dit, étaient comme eux : des buveurs de sang d’animaux. Ewan ne devait pas échapper à la règle, d’autant plus que son regard bronze ne pouvait me causer de tort.

Tout en conservant un soupçon de distance mais pourtant d’humeur tranquille – après tout, j’avais des atouts moi aussi, qui pouvaient m’être fort utiles si les circonstances venaient à s’embraser – je lui emboitai le pas. D’un point de vue humain, une jeune fille qui suit un homme dans des rues reculées et sombres à l’abri des regards à une heure pareille pouvait laisser présager de bien sombres actions. Mais l’heure n’était pas à songer à de telles situations. Je voulais en savoir plus sur lui, après tout connaitre d’autres vampires qu’Isabella et sa famille pouvait m’être utile : Bella n’allait pas décemment passer son éternité à veiller sur moi. Il fallait que je me fasse une opinion sur les vampires, apprendre à me méfier de certains, à faire confiance à d’autres, pour pouvoir ensuite avoir ma propre idée et pouvoir évoluer seule par la suite – même si la condition actuelle me convenait parfaitement -.

« Je ne parvenais pas à trouver le sommeil, que ce soit par la lecture ou autre occupation. Mon dernier recours a donc été de marcher jusqu’à ce que mon corps accepte de s’endormir ou jusqu’au matin. »


Les rues se refermèrent sur nous, comme pour nous envelopper de leur froideur et de leur humidité. Je plaquai un peu plus les pans de mon manteau contre moi et soufflai dans mes mains qui se refroidissaient peu à peu, avant de courber la nuque vers le bas, histoire de m’emmitoufler plus encore. Les lumières de la ville disparaissaient dans notre dos et devenaient de plus en plus lointaines. Fort heureusement, la vision nocturne que notre malédiction vampirique nous avait accordée nous permit de nous repérer à travers ces fines allées pavées. Lorsque nous fûmes plus à l’écart du monde humain, je répondis donc à sa question :

« J’ai connu les Cullen par le biais d’Isabella. Celle-ci avait senti ma présence à Fort Smith et m’a immédiatement prise sous son aile. Elle disait que je lui rappelais sa fille, que je lui montrais ce que Renesmée aurait pu devenir si laissée en pleine nature, sans éducation ni amour, comme je l’ai été si injustement. Je leur dois beaucoup puisque grâce à elles deux, j’ai réussi à m’accepter. Mon passé d’hybride haïssable est désormais bien loin. »

Je me tus alors, laissant le silence nocturne reprendre ses droits. Je ne voulais pas monopoliser le temps de ce jeune homme avec mes histoires passées, désormais devenues lointaines chimères, bien que l’éternité lui eut été offerte. Il avait sûrement d’autres interrogations plus importantes à ses yeux que la sombre et ancienne existence d’une hybride.

[Désolée, j'ai mis plus de temps à répondre que prévu, j'ai eu quelques empêchements. Ce n'est pas terrible comme post', pardonne mon manque de temps ♥]
Revenir en haut Aller en bas




★ je suis Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre sous les étoiles... (Rose)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre sous les étoiles... (Rose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD'S FISHED ℘ que la guerre commence... :: L'Apocalypse :: les oubliettes :: ⚡ RPG -saison 1&2--
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit