AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Blood's Fished Invité ! Tu es à la recherche d'un forum très sérieux (aa) où passer du bon temps ? N'attends plus & rejoins-nous car tu es à la bonne adresse. ♥️

Partagez | 
 

 Rencontre imprévue !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar

★ je suis Leonardo de Medici



Masculin
Ҩ QUARTIER : Westside & Conseil
Ҩ CREDITS : liloo59
Ҩ MESSAGES : 1074


What do you say about me ?
Ҩ GROUPE: vampires sanguinaires
Ҩ A SAVOIR:
Ҩ CHRONOLOGIE:

MessageSujet: Rencontre imprévue !   Lun 19 Sep - 20:33


Rencontre imprévue !
feat Lily-Rose Van Allen




« Putain de m…. » Lâchais-je en refermant la porte du frigo de mon bureau, serrant la mâchoire en fermant les yeux pour ne pas péter les plombs. Comment cela se faisait-il qu’il n’y avait plus aucune poche de sang ? Il était impossible que je passe à coté, que j’oublie de vérifier. Totalement impossible. Et pourtant voila qu’au moment où j’avais besoin de me ressourcer, je n’avais rien à me mettre sous la dent. Ce n’était pas si problématique que ça, je n’étais pas encore dans un état de soif incontrôlable et dramatique. Mais j’avais un petit creux et il me fallait boire un peu pour être au mieux de mes moyens, de mes capacités. Me passant la main dans les cheveux, grattant ma tête au passage, je soufflais alors et tout en attrapant la veste en cuir noir qui trônait sur le dossier de mon fauteuil de bureau, je l’enfilais et pris les clés de voiture avant de me diriger vers le garage. Je fermais au préalable mon bureau à clé et regardais autour de moi si personne ne m’espionnait. S’il n’y avait plus de poche sanguine dans mon frigo, cela voulait clairement dire qu’un vampire parmi nous se nourrissait en cachette sur mes provisions. Mais je ne pouvais pas poser la question ouvertement. La plupart des personnes du Conseil croyaient que je me nourrissais exclusivement de sang animal depuis quelques temps maintenant. Poser la question pour débusquer le soit disant voleur serait montrer aux autres que je ne leur avais pas tout dit concernant mon régime alimentaire. Et je ne pouvais pas perdre leur confiance pour cela. Saluant quelques personnes à mon passage, j’envoyais alors un texto à Athéna puisque je ne l’avais pas vu sur ma route et lui indiqua alors que je sortais « chasser » un petit peu. En quelque sorte, il s’agissait bien d’une chasse puisque je partais me nourrir. Mais elle était différente de ce que pouvais penser ma chasseuse.

Entrant dans l’immense garage du Conseil où un tas de voiture de luxe et de sport séjournait, je me dirigeais vers une des Mercedes de luxe que nous possédions et me mis à son volant. Tournant la clé, je démarrais alors le moteur qui gronda sauvagement avant d’enclencher une vitesse et de partir, doucement, tranquillement. Je pris le tunnel menant vers la sortie Nord et débarqua dans une toute petite ruelle du centre ville où personne, pas même un chat, n’osait s’aventurer. Un coin idéal pour sortir sans se faire remarquer. Je roulais à allure normale, sans attirer l’attention sur mon passage et regardais de part en part pour éviter le moindre accident ou accrochage. Je ne voulais pas perdre de temps en plein centre ville alors que des poches de sangs fraiches m’attendaient patiemment à la morgue. J’avais d’ailleurs envoyé un message à mon contact qui m’avait dit qu’il m’attendait et qui avait gardé plusieurs pochettes de cotés. Un gars bien qui pouvait me dépanner dès que j’en avais besoin. Autant dire que grâce à lui, je ne chassais plus l’humain en ville et donc avais plus de temps pour me consacrer au Conseil et aux actions que nous devions mener. Tournant vers l’avenue qui allait me mener droit vers la morgue, je quittais la route des yeux pour mettre en route la radio, que je ne connaissais pas encore sur ce modèle, et me mis à chercher une station adéquate qui me ferait passer le temps. Il y en avait tellement que je ne savais plus où donner de la tête. Alors que j’en trouvais finalement une, je relevais mon visage et mes yeux de la console centrale et les recadra rapidement sur l’asphalte qui s’engloutissait sous mes pneus. Soudainement, sans comprendre ce qui se passa, une jeune femme sortit entre deux voitures, deux 4x4 assez imposant précisément, et se retrouva sur la route, nez à nez avec ma voiture qui lui arrivait dessus. De toute évidence, elle n’allait pas avoir le temps de bouger.

Écarquillant les yeux, je mis un immense coup de volant sur la gauche tout en arrêtant d’accélérer, et me redressa avant de freiner, frôlant de quelques centimètre seulement le sac à main qu’elle tenait. Grâce à mes réflexes vampiriques, j’avais pu voir la scène au ralenti et donc agir en conséquence. Mais pas suffisamment pour lui permettre de s’en sortir totalement indemne. En effet comme je venais de le dire, son sac s’était accroché au rétroviseur de ma voiture et, le tirant à mon passage, elle avait fait un demi tour sur elle-même avant de perdre l’équilibre et de tomber sur le sol. Grimaçant en l’ayant vu chuter dans le rétroviseur intérieur, je m’étais alors arrêté rapidement sur une place juste à coté de façon à ne pas boucher la circulation, et étais sortis en hâte vers la jeune femme pour voir si tout allait bien. M’abaissant à ses cotés, j’attrapais doucement un de ses bras et l’aida à se relever tout en m’excusant pleinement. « Veuillez m’excuser, je suis terriblement confus. Je ne vous avez pas vu sortir de ses deux 4x4 et j’ai tout juste eu le temps de dévier ma trajectoire. Mais pas assez selon ce qu’il vient de vous arriver. Est-ce que vous allez bien ? Comment vous sentez vous ? » Lui demandais-je alors en l’aidant à se redresser pleinement alors que mes yeux se posaient sur son visage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar




Féminin
Ҩ CREDITS : Cristalline
Ҩ MESSAGES : 44


What do you say about me ?
Ҩ GROUPE: donumnis
Ҩ A SAVOIR:
Ҩ CHRONOLOGIE:

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue !   Mar 20 Sep - 4:19

Tout gérer d'une main de maître. Depuis son arrivée ici, Lily Rose n'avait pas arrêté un seul instant, prenant seulement quelques heures de repos lorsqu'elle dormait. Depuis son arrivée à Vancouver, la jeune femme avait absolument tout pris en charge pour que le Noël des Enfants du centre social soit l'un des plus beaux qu'ils leur aient donné de voir jusqu'à présent. Pour se faire, elle avait fait un listing des choses qu'elle aurait à faire, après avoir eu la responsable au téléphone juste après son arrivée dans la ville. Bien évidemment, elle en avait profité également pour faire un peu de shopping personnel. Les fêtes de Noël approchant pour elle et ses proches également, elle tenait à ce qu'ils reçoivent un présent de sa part comme chaque année et ce malgré son absence dont ils étaient habitués désormais.

Ce matin là, les cadeaux étaient arrivés et elle était chargée de parcourir la ville afin de les chercher pour les entreposer ensuite dans le garage où ils seraient emballés et distribués le jour J aux enfants impatients qui ne parlaient que de ça, d'après les conversations qu'elle avait pu entendre lorsqu'elle s'était rendue sur place. Il lui fallut tout de même se renseigner auprès des passants pour retrouver son chemin jusqu'à la " Marina Drive" où elle rejoignit deux 4x4 dont les chauffeurs l'aideraient à mettre les cartons dans leur coffres respectifs, ce qui prendrait bien le reste de la matinée. Les saluant tous deux dès son arrivée sur place, elle écouta les consignes puis commença à se diriger vers la première boutique lorsque, soudain, une Mercedes de luxe déboula et manqua de la renverser, faisant une embardée afin de l'éviter à peine de quelques centimètres mais ce ne fut pas suffisant car son sac à main se coinça dans le rétroviseur et la fit chuter lorsque la voiture pila net quelques mètres plus loin. Encore sous le choc, Lily Rose resta au sol tandis que le conducteur sortait et se confondait en excuses. Plutôt jeune, il avait quelque chose d'indéfinissable qui le faisait paraître beaucoup plus âgé qu'il ne l'était sans que Lily Rose ne parvienne à en comprendre la raison. Se reprenant lorsqu'elle fut à nouveau sur ses jambes, elle retrouva l'usage de la parole à ce moment là uniquement.

Oui, oui. Tout va bien, je n'ai rien de grave. Aucun bobo, je pense.... dit elle en s'examinant sous toutes les coutures. Aie..... reprit elle en se rendant compte de l'état de ses mains et de ses genoux qui avaient beaucoup d'éraflures, témoignant ainsi de la violence de sa chute malgré tout. Se frottant les mains l'une contre l'autre, elle grimaça de douleur. Le choc et la surprise étant passées, la souffrance se faisait désormais ressentir à son plus haut niveau. Je crois que je vais m'asseoir le temps que ça passe un peu. dit elle, soufflant doucement, comme si ainsi, la douleur s'atténuerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

★ je suis Leonardo de Medici



Masculin
Ҩ QUARTIER : Westside & Conseil
Ҩ CREDITS : liloo59
Ҩ MESSAGES : 1074


What do you say about me ?
Ҩ GROUPE: vampires sanguinaires
Ҩ A SAVOIR:
Ҩ CHRONOLOGIE:

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue !   Mer 21 Sep - 18:56


Rencontre imprévue !
feat Lily-Rose Van Allen



Je savais inconsciemment que cette journée allez mal se passer. J’en avais eu le pressentiment mais n’avais pas voulu écouter. Et voila que, me dirigeant vers la morgue de la ville à cause d’une pénurie de sang dans ma réserve, je venais de renverser sans le vouloir une jeune humaine. D’habitude, cela ne serait pas produit. Mes sens étaient assez aiguisés pour parer à toute surprise. Cependant aujourd’hui, quelque chose n’allait pas vraiment et voila que cet accident confirmait ce dont j’avais pensé quelques heures plus tôt. Cette impression était arrivée alors que j’étais entré dans mon bureau. Une aura bizarre, inconnue, m’avait enveloppé et je savais dès lors que quelque chose allait mal tourner. Cela serait-il grave ou non ? Je n’aurai pu le prédire. Mais à ce moment là, alors que je me garais à toute hâte et que je regardais dans mon rétroviseur intérieur, je pouvais dire que cet accident, n’était pas aussi grave que ce que j’avais cru. Du moins, pas grave pour moi et pour le Conseil. Mais cela devait être quelque chose de totalement différent pour la demoiselle qui était sur le sol. Soupirant en voyant cela alors que je n’avais qu’à prendre le sang et rentré tranquillement, voila que je devais maintenant sortir et aller l’aider à cause d’une erreur. Une erreur de ma part je ne pouvais que le reconnaître. Je coupais alors le contact de ma voiture et sortis avant de me diriger de façon assez rapide vers la jeune femme pour l’aider à se relever. J’en profitais pour m’excuser par la même occasion. La jeune blonde se redressa, alors que je lui tenais le bras pour éviter qu’elle ne s’effondre de nouveau, et me regarda quelques secondes avant de me répondre. « Oui, oui. Tout va bien, je n'ai rien de grave. Aucun bobo, je pense.... » Je lui souriais alors en entendant cela et m’apprêtais à la raccompagner sur le trottoir lorsque j’entendis un « Aie… » Me retournant alors, je vis la jeune femme s’arrêter et se contempler de toute part.

Mes yeux se posèrent à leurs tours sur les mains qu’elle tendait puis sur ses genoux qu’elle regardait et je pu m’apercevoir que ceci avait l’air plus grave que je ne l’avais cru. Enfin, pour une humaine comme Athéna, de simples éraflures ne l’auraient pas arrêté et elle n’aurait rien dit, bien au contraire, mais là il s’agissait d’une jeune humaine qui n’avait, de toute évidence, pas l’habitude de se salir et de se blesser. Grimaçant de surprise, je relevais les yeux vers elle « Je crois que je vais m'asseoir le temps que ça passe un peu. » M’annonça-t-elle, un peu perdue et déboussolé. Voila que je perdais inutilement du temps. Si je l’avais esquivé comme il faut, rien de tout ceci ne se serait passé. M’en voulant un peu pour tout ça, je restais donc là avec elle et attendais patiemment que tout rentre dans l’ordre. « Je vais vous accompagner jusqu’au banc. » Lui dis-je alors. Nous fîmes quelques pas et après quelques petites secondes, elle s’installa sur le banc tout en se frottant doucement les mains. « Attendez. J’ai une bouteille d’eau dans la voiture, je vais vous la rapporter pour que vous puissiez nettoyer les plaies. » Lui annonçais-je en souriant légèrement avant de me retourner vers la voiture. En même temps, je me demandais ce qu’une bouteille d’eau faisait ici. Encore un oubli de la part d’un de nos membres. Levant les yeux au ciel en me disant qu’il allait falloir que je les sermonne sur la propreté du matériel qu’on mettait à leur disposition, j’ouvris la portière avant coté passager et pris la bouteille qui s’y trouvait logée. Revenant vers la jeune femme, je lui montrais la bouteille avant de faire couler un peu d’eau sur les mains qu’elle frottait. Je m’asseyais à ses cotés et lui tendis un paquet de mouchoir, vu que je n’avais rien d’autre sous la main. « Encore désolé pour tout ceci. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar




Féminin
Ҩ CREDITS : Cristalline
Ҩ MESSAGES : 44


What do you say about me ?
Ҩ GROUPE: donumnis
Ҩ A SAVOIR:
Ҩ CHRONOLOGIE:

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue !   Dim 2 Oct - 0:33

Depuis sa plus tendre enfance, Lily Rose avait toujours été surprotégée par les nounous et les précepteurs qui étaient plus présents que ses propres parents. Du coup, la petite fille avait rarement connu d'occasions pour se blesser même si les bobos arrivaient parfois lorsqu'elle voulait jouer les acrobates et les casse cous. Mais cela n'était jamais bien grave et nécessitait qu'un peu de mercurochrome et un pansement pour quelques jours. A croire que ses parents ne connaissaient pas le principe qui affirmait que la douleur forgeait le caractère car elle, avait grandi et développé le sien sans cela.

Portant les cartons jusqu'à l'un des 4x4, la jeune femme ne vit que trop tard la voiture qui fonçait sur elle. Statufiée, elle ressentit un intense soulagement en constatant qu'elle était saine et sauve mais cela ne dura qu'un bref instant car son sac à main se coinça de telle manière qu'elle chuta sur le sol, faisant tomber tous les cartons par la même occasion. Heureusement qu'il n'y avait rien de cassable à l'intérieur songea t'elle. L'automobiliste l'aida alors à se relever, lui demandant si elle allait bien. Voulant rassurer tout le monde, elle même incluse, elle répondit par la positive, laissant malencontreusement échapper un cri de douleur de ses lèvres closes. Observant ses mains et ses genoux dans un piteux état et se sentit vaguement nauséeuse, elle fut aussitôt conduite sur le banc le plus proche et acquiesça d'un petit signe de la tête lorsque le jeune homme lui dit qu'il allait chercher une bouteille d'eau. Continuant de se frotter les mains comme si cela allait effacer la douleur et le sang, elle sentit peu à peu le mal de tête s'estomper et, étrangement, ressentir le sang ralentir et taper moins contre ses tempes, comme s'il avait cesser de courir pour remporter un marathon. Ne s'en préoccupant pas davantage désormais que la douleur était presque partie, y compris dans ses mains ainsi que ses genoux, elle saisit le paquet de mouchoirs qu'il lui tendait, après avoir versé de l'eau sur ses mains.

Merci beaucoup. Et ne vous en faites pas, ce n'est pas grave. , le remercia t'elle, le gratifiant d'un sourire. Essuyant ensuite ses mains, elle constata avec une intense stupeur que les plaies de ses mains avaient intégralement disparu à l'exception d'une rougeur qui s'estompait elle aussi. Ne comprenant pas cet état de fait, elle se posa la question de savoir si son esprit ne lui avait pas joué un tour et si elle n'avait pas imaginé tout ça sous le choc. Après tout, elle aurait très bien pu cogner sa tête contre le macadam sans s'en rendre compte. Mais dans ce cas, pourquoi l'automobiliste lui aurait il versé de l'eau sur ses mains? Non, c'était absolument impossible mais bel et bien réel. D'une voix mal assurée, elle regarda celui ci, absolument ahurie par ce qu'elle venait de vivre et lui posa alors une question pas vraiment habituelle.

Excusez moi de vous demander ça mais vous avez bien vu que j'étais blessée aux mains et aux genoux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

★ je suis Leonardo de Medici



Masculin
Ҩ QUARTIER : Westside & Conseil
Ҩ CREDITS : liloo59
Ҩ MESSAGES : 1074


What do you say about me ?
Ҩ GROUPE: vampires sanguinaires
Ҩ A SAVOIR:
Ҩ CHRONOLOGIE:

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue !   Mer 5 Oct - 14:51


Rencontre imprévue !
feat Lily-Rose Van Allen



Pauvre jeune femme, moi qui n’avais en rien voulu ce qui venait de se passer, voila que je devais rester là auprès d’elle après l’avoir malencontreusement renversée sur le bord de la route. Par chance, elle n’avait rien de casser et de nécessitait donc pas de grand soin. Nous pouvions rester alors sur place et attendre qu’elle recouvre entièrement ses esprits tout en soignant ses petites blessures. Me bouchant le nez, arrêtant de respirer pour éviter d’être tenté par l’odeur exquis de son sang, je venais à lui tendre un mouchoir avant de verser un peu d’eau sur ses mains de la bouteille que j’avais dans la voiture, de façon à ce qu’elle nettoie plus proprement ses petites plaies. « Merci beaucoup. Et ne vous en faites pas, ce n'est pas grave » Me remercia-t-elle avec un grand sourire. J’étais heureux de voir qu’elle ne m’en voulait pas et qu’elle avait l’air d’aller mieux. La stupeur et la peur ayant cessées de battre en elle. Je la regardais faire, s’essuyant les mains et appuyant dessus pour que le sang s’arrête de couler et c’est alors qu’une chose des plu étranges eu lieu juste devant moi. J’étais aux premières loges et n’aurais pu manquer cela. Mes yeux s’écarquillèrent l’espace d’une demi-seconde alors que je voyais ses plaies disparaître et se cicatriser rapidement pour disparaître totalement. Laissant une petite rougeur qui partait elle aussi très rapidement. Trop rapidement même. Que venait-il de se passer ? Qui était-elle ? D’instinct, mon odorat se remis en route pour voir si j’avais affaire à une créature surnaturelle cependant je ne pu sentir que l’odeur humaine. Rien d’autre. Mise à part une petite chose qui me questionna une nouvelle fois. Une petite senteur, une petite saveur dans son odeur, dans son parfum naturel qui éveilla en moi une sensation étrange.

Mes yeux se déplacèrent alors sur le visage de la jeune et jolie blonde alors que cette sensation étrange s’intensifiait de seconde en seconde. Comme si j’avais l’impression de déjà vu. Comme si je connaissais cette odeur. Mais d’où est-ce que j’aurais pu la connaître ? Voila que cela m’intriguais, beaucoup. Beaucoup trop même. J’en venais même à oublier ce qu’il s’était passé quelques secondes juste avant. Oublier le fait que la jeune femme venait de cicatriser à une vitesse ahurissante. Je cherchais alors au plus profond de mon être d’où est-ce que je pouvais connaître cette odeur alors que la jeune femme me tira de mes pensées. Je clignais des yeux et les reposa alors sur son visage qui avait l’air une nouvelle fois apeuré, comme si elle ne comprenait pas ce qui venait de se passer. et c’était tout à fait normal dans un sens, comment pouvait-elle comprendre que ses blessures s’étaient cicatrisées comme ça, d’un seul coup ? « Excusez moi de vous demander ça mais vous avez bien vu que j'étais blessée aux mains et aux genoux? » Me demanda-t-elle alors tout en regardant tour à tour ses mains, ses genoux, puis mon visage pour voir si j’avais une réaction. Que pouvais-je lui dire ? Oui, je l’avais vu. Ses plaies s’étaient soignées d’un seul coup. Était-elle une Donumnis ? J’en avais bien l’impression oui. Mais elle, elle n’avait pas l’air d’en être au courant. Son don venait sans nul doute de se réveiller à cet instant même. Moi qui partais normalement chercher des réserves de sang pour ma consommation personnelle dans mon bureau du QG, voila que je tombais sur une jeune Donumnis qui en plus, n’avait pas l’air de m’être totalement inconnue. Je la regardais alors que ses prunelles s’étaient ancrées dans les miennes cherchant une réponse. Oui, je la connaissais. C’était bizarre mais je savais au fond de moi que cette jolie jeune femme ne m’était pas inconnue. Pas totalement en tout cas. « Heu… oui… oui je l’ai vu. Vous étiez blessée sur les mains et les genoux et là… plus rien. » Lui répondis-je alors doucement, sans trop élever la voix pour éviter que des oreilles indiscrètes ne nous entendent. Par chance il n’y avait pas grand monde autour de nous. Je reportais mon attention sur elle pour voir sa réaction.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




★ je suis Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre imprévue !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre imprévue !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD'S FISHED ℘ que la guerre commence... :: Vancouver :: eastside vancouver :: marine drive-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit