AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Blood's Fished Invité ! Tu es à la recherche d'un forum très sérieux (aa) où passer du bon temps ? N'attends plus & rejoins-nous car tu es à la bonne adresse. ♥️

Partagez | 
 

 Entre eux et vous...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Entre eux et vous...    Mer 5 Jan - 17:17



OUVERT A LA FAMILLE
« Entre eux et vous... »



    Une douleur me réveilla sans que je ne comprenne pourquoi. J’avais l’impression qu’elle me jouait ce sale tour heure après heure avant que je ne me rendorme. Etre hybride avait une faiblesse… Je pouvais être forte et de glace en partie, ce n’était qu’en partie… Les mains enchainées, la bouche bayonnée, suspendu par les poignets je finis par me réveiller. Cet enfoiré avait réussi à m’assommer. Dans une cage où des rats grouillées je ne voyais qu’une faible lueur de dehors d’une petite fenêtre vers le plafond. C’est comme si j’étais dans un sous-sol… Je grimaçais en essayant de tourner la tête pour voir où j’étais. Je ne reconnaissais nullement le lieu. La porte devant moi s’ouvrit alors sur un vampire le regard rayonnant avec une lame à la main. C’est la première fois qu’il avait à faire à une hybride. J’entendais dans ses pensées sa question si j’étais aussi fragile que les humains et pouvais mourir par un coup bien placé de cette lame ou si j’étais comme les vampires et que m’arracher la tête ne serait que la seule solution. Mon cœur s’accélérait malgré moi… Il l’entendit et sourit de plus belle pour s’avancer vers moi et me donner un coup violemment sur le visage me décalant la tête sur le côté même s’il ne la déboita pas. Il se mit alors à ricaner. Je relevais le regard plein de menaces. Ça le faisait encore plus rire. Il baladait alors la lame de son couteau sur mon visage…

    VAMPIRE « Mon chef va être content quand il verra ce que je lui ai ramené. La petite putain des Volturis… Tu n’es qu’une abomination même ! Mi-vampire mi-louve… et oui je connais tes origines… ça doit faire un moment qu’on t’observe tuer les nôtres sous les ordres d’Aro mais ne crois pas que ça va durer… Il est hors de questions que te laisse faire une alliance entre les Volturis et ces chiens ! Tu as de la chance que mon chef te veut vivante… j’en aurais bien profité un instant avant de te tuer… Quoi que ça n’en empêche pas… »

    Sa lame passa sur le tissu de mon haut qu’il déchira sans vergogne. On pourrait croire que j’allais paniquer, pleurer, supplier mais je n’étais plus cette petite fille et même si j’avais peur, même si je craignais pour le bébé, même si j’étais véritablement terrifiée, je ne le montrerais jamais à ce vampire qui ne méritait pas ce plaisir ! Il ne se gêna alors pas pour m’attirer violemment à lui. Je fermais les yeux malgré moi quand je sentis sa main se poser sur le bas de mon ventre. Je gigotais avant d’entendre un violent craquement et de sentir le corps de cet homme tomber loin devant moi. J’ouvris alors les yeux pour me retrouver devant… Mike. Mon cœur fut soulagé alors qu’il décrocha mes chaines sans un mot. Je tombais vers le sol mais il me rattrapa dans ses bras. Il me posa au sol et m’enleva ce bandeau sur les lèvres. Il caressa alors un instant mon visage avec douceur avant de me dire qu’il fallait qu’on y aille tout de suite. Quand je sortis de la pièce je croisais un autre vampire qui était à la base sous mes ordres. Je dus courir pied nue Mike me tenant la main pour nous guider à l’extérieur. Une fois dehors j’eus les pieds dans la neige. Je regardais autour de moi sans reconnaitre les lieux. Un 4x4 nous attendait avec les vitres teintés. Je montais suivi par trois autres vampires et Mike avant qu’ils ne roulent…

    MIKE « Tu sais que tu nous as fait peur ! ça fait quatre jour qu’on a plus de nouvelles de toi. J’ai pensé d’abord que tu nous avais trahi à cause de ce chien galeux alors je suis allé voir mais il était clair que ton odeur ne faisait plus parti des lieux… Puis un volturi est venu me voir ayant vu son corps inconscient trimbalait pas un autre vampire… S’il te plait ne nous refait plus jamais ça ! Aro nous décapiterait tous ! »

    MILIE « Promis… On va où ? »

    MIKE « On rentre à Volterra. On reviendra plus tard ici mais pour l’instant vu ton état tu as besoin de te reposer et d’être protégée par le clan. On enverra alors une petite armée si tu veux avec toi à la tête pour chasser celui qui a commanditer tout cela… Pour l’instant dors… »

    J’aurais bien protester mais j’étais dans un véritable sale état et je ne pouvais pas enquesser plus même hybride que je suis. Le bébé avait prit cher dans cette bataille et pour lui et son côté humain je n’avais d’autres choix que de me reposer pour nous régénérer à la fois lui et moi… Je ne calculais alors pas sur le coup tout ce qu’il se passait et encore moins le danger de Volterra avec bébé dans le ventre…


Dernière édition par Milie Volturi le Mer 5 Jan - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Entre eux et vous...    Mer 5 Jan - 17:52

Entre Eux et Vous...

&&
Quileutes & Cullen
______________________________________________

    Nous étions dimanche, jour sacré du seigneur selon les croyances humaines mais pour nous c'était le jour que nous passions tous ensemble, réunis dans le grand salon de Carlisle et Esmé. C'était une espèce de tradition dans le clan Cullen, faire le point, et surtout cela permettait à certains de poser les questions qu'ils ne voulaient pas poser ou encore de demander des avis. Bien sur, nous nous voyions toute la semaine et peut-être une semaine n'était pas assez pour des vampires, mais les Cullen étaient très liés. Comme ils s'amusaient à le répéter à droite, à gauche "nous ne sommes pas un clan mais une vrai famille". Et cela comprenait les réactions, désirs et autres sentiments humains. Peut-être qu'après tout leur végétarianisme les avaient rapprochés de la forme humaine qu'il fréquentaient avant. Bien sur cette famille était quelque peu... démembrée, mais elle restait unie coute que coute. Cela, on le devait au "chef" de cette fratrie, même si lui détestait se faire appeler comme cela, Carlisle.

    Alice repensa à Chris encore une fois. Elle alla dans la chambre de son fils perdu et se mit à faire la même chose qu'elle faisait tous les matins, à vitesse humaine pour plus profiter de ce moment, elle prépara des vêtements propres au jeune homme et entreprit de déplacer quelques objets de place en se disant que c'était lui qui les avaient déplacés. Jasper s'appuya contre la rambarde et la fixa avant qu'elle ne se retourne face à lui, gênée. Elle savait bien qu'il trouvait cela un peu trop poussé mais n'avait jamais rien dit contre son instinct maternel. Elle passa près de lui, posa ses lèvres contre celles du beau vampire et accessoirement mari, et lui murmura les premiers mots de cette magnifique journée.

    "Bonjour mon amour"

    Celui-ci s'empressa de lui répondre avant qu'elle ne file sous la douche. Dimanche. C'était un jour qu'elle n'affectait pas particulièrement. Certes elle adorait les réunions familiales mais à chaque fois elle espérait que son fils les rejoigne, en retard comme il le faisait toujours, mais rien ne se passait. Alice, petite lutine malicieuse, mit sa jolie perruque en ce dimanche, elle lui rappelait sa vie avant le départ de Chris et elle en était ainsi plus joyeuse que d'habitude. Elle fila sous la douche, se faisant ouvertement draguer par un Jasper qui la suivait du regard. Elle lui sourit et passa ses bras autour de ses épaules et s'élança pour aller accrocher ses jambes autour de la taille de son mari.

    "Vous êtes bien aguicheur ce matin monsieur Whitlock..."

    S'en suivit une petite demi-heure censurée avant qu'elle ne se glisse sous la douche. Elle ferma la cabine, ouvrit le robinet et sentit l'eau chaude couler alors qu'elle se savonnait. Cinq minutes plus tard, elle ressortit, toute propre et guillerette, entoura une serviette rose autour de son corps et fila en direction de son dressing. La question du jour se posa : que mettre? Elle farfouilla à droite à gauche et réussit enfin à se trouver une tenue pour aujourd'hui. Elle enfila des sous-vêtements noirs qu'elle avait elle-même confectionnés en dentelle sertie de perles roses (que Jasper aimait tout particulièrement), un débardeur noir et assez lâche aux froufrous répétitifs sur la partie col tombant. Le tout se fit accompagner d'un jean bleu ciel et de converses rose flashy. Aujourd'hui, elle était plutôt décontractée. Elle s'attabla à sa coiffeuse, ajouta les bijoux et le maquillage qui manquaient à sa tenue quand Jasper entra dans la pièce. On aurait dit des jumeaux, elle avait évidemment choisi la tenue de son mari pour qu'elle soit parfaitement assortie à la sienne.

    "On y va ma puce?
    -Voui!"


    ********

    Alice était assise sur les genoux de Jasper dans la véranda familiale, en face d'Edward et Bella. A sa gauche, ses parents. A sa droite, Emmett et Rose. Il ne restait plus qu'une petite place pour Lily, Jacob et Nessie entre leurs parents. Jasper faisait planer une ambiance chaude et un sentiment de réconfort autour de la table tandis qu'Esmé apportait des verres de sang animal. Elle en servit à chacun sauf à Jake bien sur qui se contenta de lui demander un Pepsi light. Le sujet du moment? Chris. Carlisle essayait de rassurer tout le monde, ou plutôt de se rassurer lui même... C'est alors que les images se succédèrent dans sa tête. Elle voyait Milie dans un endroit fermé, surement une cellule, sans lumière. Deuxième image qui suivit la première, un vampire qu'elle ne voyait pas lui donnait un coup de couteau. Alice suffoqua et ses visions s'arrêtèrent. Edward avait lu en même temps qu'elle revoyait ces scènes dans sa tête. Les bras de Jasper se resserrèrent autour de la taille de la jeune lutine. Elle savait qu'il avait vu, mais elle ne savait pas qui allait en parler le premier. Ses yeux de biche ocre se fixèrent dans ceux d'Edward, elle le questionna mentalement.

    *On leur dit?* Il hocha la tête.
    *Toi?* Il secoua négativement.

    Alice devait prendre son courage à deux mains. C'est alors que son père termina sa phrase et qu'elle entreprit de parler. Une autre vision se planta dans son regard. Milie était sur le sol, accouchait pour être exact, Jesse était à coté d'elle, dans la forêt. Immédiatement elle se remit en tête les images d'avant histoire que cette vision reste secrète. Elle tenta de ne pas y repenser.

    "Lice?" lui murmura Jasper.

    Elle se tourna vers lui et l'embrassa, mais sa tête n'y était pas, elle se mit alors à chanter l'hymne national de toutes les langues. Edward saurait qu'elle lui cachait quelque chose, mais pas quoi, pas pour le moment. Il aurait pu être très furieux lui qui attendait tant de Milie, notamment un trois quart vampire. Troisième soubresaut, troisième vision.

    "Il arrive.... Jesse arrive!"


Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Entre eux et vous...    Jeu 6 Jan - 0:24

    Ma forme de loup disparue me laissant humain, nu, allongé au sol, semi conscient aux pieds de celle que j'aimais. « Désolé ... » Mes yeux se fermèrent lentement sous la fatigue. « JEEEEEEESSSE !!! » …

    Mon cri déchira le silence dans lequel j'étais plongé depuis je ne sais combien de temps. La lumière blanche de la lampe assaillit mes yeux d'une façon horrible ! C'était affreux. Je devais lutter pour rester les yeux ouvert alors que la douleur s'était de nouveau faite ressentir dans mon dos après un contact avec des objets froids. Je distingua vaguement une forme devant mon nez. Blond, la peau blanche … Carlisle … Je hurla de nouveau, mon dos me faisant atrocement mal. La vache mais qu'est ce qu'il fait ! Aucun mot censé ne sortait de ma bouche, juste des cris. « Il va s'en remettre, mais il a besoin de repos. » Je replongea dans le noir instantanément sans avoir eu le temps de capter un autre mot de la conversation.

    « Milie … Milie ! » Ma tête se tournait dans tout les sens, la sueur dégoulinait sur mon front et j'avais un bandage maintenant mon bras droit contre mon corps. Un mauvais rêve. Je tenta de m'assoir dans mon lit mais ma tête me faisant atrocement mal je retomba sur l'oreiller comme une masse. Je remarqua alors le bandage à mon bras. Pourquoi est-ce que j'avais ça moi ? Milie ?! Je me releva instantanément ignorant mon mal de crâne. Je m'arrêta un temps devant l'unique miroir de ma chambre: je n'étais pas beau à voir. Je retira le bandage de mon bras en grimaçant, celui ci était tout endolori de n'avoir bouger pendant … pendant combien de temps d'ailleurs ? Pendant combien de temps avais-je dormis ? Une heure ? Un jour ? Deux ? J'en savais rien. Le cris de Milie avant que je ne m'évanouisse me revint alors en mémoire. Merde ! Je dois retrouver Milie ! « Milie ?? Miliiiiie ?!! » Dis-je en descendant l'escalier pour aller au salon. Je vis mon frère m'attraper par les épaules et m'assoir sur le canapé. « Du calme Jesse ! Tu devrais te ménager ! » Je le regardais en fronçant les sourcils. Comment voulait-il que je me ménage quand j'ignorais où était ma Femme et mon bébé ? « Où est Milie ?! » Il y avait de la douleur et une pointe d'inquiétude dans ma voix. Je ne m'inquiétais pas pour moi, mais pour ceux que j'aimais plus que tout au monde. Mon frère, qui était partit me chercher mes médicaments, me tendis un verre d'eau et de quoi m'apaiser avant de répondre. « Jesse tu as dormis quatre jours depuis … l'incident … C'est Alex qui t'as ramené. Plusieurs vampires sont arrivés quand tu t'es évanouit et il n'a rien pu faire pour Milie ... » Je ne le laissa pas aller plus loin et réagit au quart de tour. « QUOI ?! Qu'est ce qu'il lui est arrivé ?! » Il me regarda avec un regard profondément désolé. « Tu sais Alex est revenu pas mal amoché aussi et il a jugé bon de te ramener au plus vite à cause des os cassés et déplacés que t'avais ... » Je le regardais d'un air accusateur désormais. « Je veux savoir ce qu'il lui ai arrivé ! …. Will raconte moi ... » Mon aîné inspira un bon coup et finis par lâcher le morceau: Milie avait été enlever par des nomades qui avaient rappliqué en plus des deux que j'avais mis hors service. Je me décomposais sur place. Ma femme … mon bébé … où étaient-ils maintenant ? Je n'en avais aucune idée et ça me désolait profondément. Il fallait que je trouve Jake ! J'étais torse nu, en pantalon de jogging, pas lavé, puant la sueur, mais qu'importe, je devais trouver Jake au plus vite ! S'il ne voulait pas bouger moi j'irais chercher Milie et notre bébé, je ne pouvais les laisser je-ne-sais-où sans être à leurs côtés même si ça devait me coûter la vie. Mon épaule était encore fragile, mais c'était loin d'être le plus important.
    Mon frère ne tenta même pas de me retenir, ça ne servait à rien. Je sortis de la maison à une vitesse folle, retira mon pantalon pour l'attacher à ma cheville et fila, cherchant l'odeur de Jake partout. J'ai d'abord filé chez lui, mais son odeur m'a alors conduit chez les Cullen. Je n'aimais pas vraiment aller là bas dans une tenue si indécente, mais c'était un cas d'extrême urgence: Milie était en danger, je le sentais.

    Je couru dans les bois, malgré mon épaule fragile pour arriver au domicile des Cullen. Ma douleur n'avait aucune valeur quand les miens étaient menacés. Je me re transforma pour remettre mon pantalon juste quelque seconde avant d'entrer, prenant le moins de temps possible. Je rentrai alors sans frapper comme si j'étais chez moi. Je n'étais pas plus présentable que quand j'étais sortit de chez moi et j'arrivai dans le salon en plein milieu d'une réunion de vampire Cullen à laquelle Jake et Nessie étaient conviés.

    JESSE « Jacob … » dis-je avec un air respectueux en le regardant dans les yeux, c'était l'Alpha ne l'oublions pas et même dans la hâte je lui devais le respect. « Je vais chercher Milie, avec ou sans la meute ... »

    J'étais debout, il était assis et je le regardais d'un air grave, ne posant mon regard sur nul autre autour. Je vis Carlisle se lever avec sa rapidité et sa grâce habituelle.

    CARLISLE « Du calme Jesse, tu n'es même pas certain que ton épaule n'ai plus de séquelles. »

    JESSE « Qu'importe ! Milie est en danger et je dois y aller, mon épaule passera après, je vous l'assure. »

    Bizarrement mon regard se posa sur Alice, pour je ne sais quelle raison. Elle aussi avait un air grave et Jasper avait beau faire planer une ambiance réconfortante je sentais aussi Edward tendu. Je connaissais le don d'Alice et je savais à quel point il pouvait être trompé, mais il pouvait tout de même s'avérer très utile.

    JESSE « Tu as vu quelque chose, n'est ce pas ? »

    Je regardais Alice droit dans les yeux. J'espérais sincèrement qu'elle me donne un indice sur le lieu où était Milie et notre bébé que je parte le plus rapidement possible.
Revenir en haut Aller en bas

    With you , I dream that eternity is even longer.


avatar

★ je suis M. Isabella Cullen



Féminin
Ҩ CREDITS : Bazzart
Ҩ MESSAGES : 573


What do you say about me ?
Ҩ GROUPE: « I am a vegetarian vampire »
Ҩ A SAVOIR:
Ҩ CHRONOLOGIE:

MessageSujet: Re: Entre eux et vous...    Jeu 6 Jan - 0:48

    Accoudée au rebord de la fenêtre immobile depuis une bonne heure, position qui aurait sans doute ennuyé beaucoup d'humains, je regardais par la fenêtre, je regardais dans le vide. J'attendais l'habituelle réunion de famille qui liait maintenant tous les Cullen depuis de nombreuses années. Soupirant à la pensée de devoir sortir, je me remis pourtant debout, un sourire amusé se dessinant sur mon visage. Edward essayait de s'approcher doucement, tout doucement pour ne pas que je l'entende mais comme d'habitude, je me retourna pour le prendre de court. "Hé oui mon chéri, tu n'es pas prêt d'arriver à me surprendre de cette manière là..." Sa main entoura ma taille et il sourit à son tour visiblement encore plus excité à l'idée d'avoir un nouveau défi. Il fallait dire que depuis que Nessie était partie vivre avec Jacob, la maison était tellement vide... Même si nous nous suffisions à nous-même, la vie manquait cruellement à cette villa. Dans tous les sens du terme. Il m'attrapa par la main et en moins d'un quart de seconde, nous fermions la porte de la maison. Direction la maison familiale pour la traditionnel conseil...

    Fraichement arrivée, j'entrevis ma fille, le contact de sa peau tiède, et les battements de son coeur suffisait à égayer ma journée, ils me rassuraient toujours. Ses grands yeux éveillés, son teint, ses cheveux. Ma fille était à croquer, même après autant d'années, j'en arrivais encore à m'émerveiller devant sa beauté. Au même titre que celle de son père d'ailleurs. Je pris brièvement Jake dans mes bras et alla embrasser chaque membre de ma famille. Même si la situation n'était pas des plus joyeuses depuis quelques semaines, les revoir était toujours un réel plaisir ! Cela faisait quelques jours qu'Edward et moi nous étions isolés, ce n'était pas habituel mais ces petites escapades nous faisait du bien. Après quelques mots échangés, je m'installa dans un fauteuil, Edward à ma droite, vrillait Renesmée des yeux tandis que sa main était dans la mienne. Nous pensions tous à la même chose, Chris... Milie... Milie partie, Milie revenue... La conversation commença mais j'étais distraite, quelque chose au plafond, sans doute une poussière colorée de telle manière qu'avec les reflets... Non ce n'était pas ça. La main d'Edward se crispa dans la mienne, je me contracta directement. Evidemment, mon regard alla directement de lui à Alice, il se passait quelque chose, elle avait une vision... Elle semblait ailleurs... Effrayée mais faisait cependant bonne figure. Quelle fille remarquable que cette Alice. Je regarda mon mari, inquiète. "Edward ?" Malheureusement je ne possédais pas le même don que lui... Mon inquiétude se lisait sur mon visage, j'étais prête à me lever, bondir. Il secoua la tête en réponse à une question muette de sa soeur, là, j'étais non plus inquiète mais complètement alarmée. Soudain Alice prit la parole, Jesse, Jesse arrivait. Que se passait il ? Jesse Ateara était le petit ami de ma petite fille Milie... Milie... Ce ne fut qu'un tour de ma tête, si rapide.

    A peine une seconde plus tard, Jesse entra dans la maison, nous pouvions tous sentir sa tension, les battements de son coeur étaient affolés mais nous lui laissions la parole. Il regarda Jake et s'adressa à lui. Milie était en danger, il venait demander l'aide la meute... Bien sûr qu'il l'aurait. Si par une horrible circonstance, la meute ne bougeait pas, j'irais moi-même ma fille sous le bras rechercher ma petite fille chérie ! "En danger ?" Je venais de me lever d'un bond. "Qu'importe ce qu'a vu Alice, allons-y !" J'avais parlé au nom de toute la famille, bien que je n'attendais qu'une chose, courir au secours de chérie. Encore une fois, mon impulsivité allait être calmée, jamais les Cullen ne se lanceraient sans réfléchir, pourtant à cet instant, mes yeux suppliants étaient posés sur Edward. Je n'osais regarde Renesmée de peur de sa réaction, elle devait être morte d'inquiétude. Moi qui passait ma vie à m'en faire pour elle, voilà que sa propre fille courait un danger. C'en était trop. Jesse avait été blessé mais je ne m'en faisais pas pour lui, c'était un loup et les loups guérissaient vite, mais si la petite était blessée... Je trépignais sur place, attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

★ je suis Jacob Black



Féminin
Ҩ CREDITS : ....
Ҩ MESSAGES : 198


What do you say about me ?
Ҩ GROUPE:
Ҩ A SAVOIR:
Ҩ CHRONOLOGIE:

MessageSujet: Re: Entre eux et vous...    Dim 9 Jan - 17:30

    J’étais très inquiet, Milie avait disparu mais là tout était différent qu’il y a deux ans, lorsqu’elle était partie pour Volterra. Cette fois ci elle avait été enlevé par des vampires, allait savoir qui ca pouvait être, ce qui causait mon inquiétude et ma colère en même temps. Je ne supportais pas qu’il arrive quelque chose à ma fille, je ne l’avais jamais supporté. On avait retrouvé Jesse, complètement blessé, Carlisle s’en était occupé et il allait s’en sortir. D’un côté j’étais soulagé par rapport à ça, malgré le faite qu’il avait dépuceler ma fille et que je lui en voulais de me prendre ma fille, c’était quand même un membre de ma meute et même si je le montrais pas je l’appréciais bien. Je savais le mal qu’il avait enduré par rapport à ses blessures, j’avais connu ça il y a quelques années et ca n’avait pas été agréable. Sentir la douleur des os se cassait et se remettre en place ce n’était pas une promenade de santé. Je ne le souhaitais pour personne, à l’époque j’avais mis plusieurs jours à m’en remettre, ca allait être pareil pour Jesse. Au moins aucun humain n’avait vu dans quel état il était et il n’aurait pas à faire semblant de porter des béquilles ou autre quand il serait vraiment rétablis. C’est ce que j’avais du faire moi et ca avait été agaçant. Enfin bref, avec Nessie on était partit à la villa Cullen pour une réunion. Une fois arrivé Bella et Edward avait dit bonjour à Nessie, je les avais regardé avant que Bella me prenne dans ses bras pour ensuite aller voir les autres membres de la famille. Une fois installé confortablement dans la véranda je ne cessais de penser à ma fille et de réfléchir à comment la retrouver et la sauver. Je ne savais pas ou elle était… sauf qu’à ce moment là je me sentais bien, au lieu d’être inquiet, pour cause Jasper jouait de son don. Il m’énervait quand il faisait ça. Je fus tirer de mes pensées quand Esmé rapporta du sang pour tout le monde, malgré que je savais que ce n’était que du sang animal je trouvais complètement dégoutant et mieux valait que je ne fasse pas attention quand ils allaient boire sinon j’allais finir par vomir, je ne m’habituerais jamais à ce genre de truc. Pour ma part je préférais boire mon Pepsi light, le sang c’était pas du tout mon truc. La discussion commença sur Chris, je n’avais pas vraiment la tête à entendre parler de lui, même si c’était quelqu’un d’important pour la famille, j’avais bien assez à faire avec ma fille à retrouver à tout prix. Je regardais Alice avec un air intrigué, elle avait du avoir encore une de ses visions, j’attendais qu’elle nous dise ce qui se passait et c’est ce qu’elle fit. Jesse allait arriver, il n’aurait pas du quitter son lit et aurait du se reposer mais bon je savais que moi-même je ne serais pas resté alors que Milie n’était plus à Fort Smith. En parlant du loup, Jesse entra comme s’il était chez lui dans l’habitat des Cullen. Je le regardai lorsqu’il prononça mon nom. Il voulait aller chercher Milie, avec ou sans la meute. Il était vraiment fou, il ne tiendrait pas une seule seconde face à un vampire dans l’état actuel ou il était. Carlisle finit par se lever, formulant à voix haute ce que j’avais pensé moi-même mais d’une façon différente.

    « Non Jesse ! Il est hors de question que tu fasses quoique se soit. Je sais que tu t’inquiètes pour Milie mais ça l’aidera pas du tout si tu risques ta vie alors que tu n’es même pas en bonne forme. J’irais à sa recherche avec la meute, toi tu restes ici. » C’était plus un conseil qu’autre chose, je n’aimais toujours pas donner des ordres mais je trouvais juste que Jesse n’aille pas risquer sa vie dans l’état ou il était. C’était mieux qu’il reste ici, à se reposer. Je posais mon regard sur Alice quand il demanda si elle avait vu quelque chose. J’espérais que oui, ca pouvait beaucoup nous aider dans nos recherches. Je pris la main de Nessie dans la mienne, tentant de la consoler par ce simple geste, me doutant que cette conversation n'était pas facile pour elle autant que pour moi. Bella se leva d’un bon, son impulsivité ne m’étonnait pas du tout, elle avait toujours agit de cette manière. Je me levais aussi, lâchant la main de ma Nessie. « Bella on peut pas agir comme ça ! Il faut déjà qu’on sache où chercher, qu’on ait un plan. » Avant je me serais lancé dans ce genre de chose tête baissé mais depuis que j’étais devenu alpha il avait bien fallu que je me retienne, pour le bien de la meute. Je regardais Alice. « Eclaire nous s'il te plait. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Entre eux et vous...    Dim 9 Jan - 22:39


    Je ne savais pas combien je dormais exactement mais les épreuves et le bébé me demandaient beaucoup d’énergies. Mike me tenait la tête dans ses bras alors que mes yeux étaient fermés, mon corps se régénérant. Il caressait mon visage et remit cette mèche en place sagement. J’étais loin de comprendre les intentions de Mike pour moi. Que se passerait-il si je tombais enceinte d’un vampire ? Alors je donnerais naissance à des êtres plus puissants que des vampires surement. C’est ce que pensait Mike du moins n’ayant pas non plus la certitude. C’est comme si en me voyant on lui présenter les rêves d’une nouvelle dynastie avec lui à la tête de ce nouveau clan qui pourrait dépasser les Volturis. Autant vous dire qu’il serait le dernier à blesser. Il me connaissait que trop bien pour me forcer ou faire quoi que ce soit contre mon gré. Il perdrait ses rêves. Il préférait jouer les conseillers et confidents. Après tout il avait l’éternité… Et moi j’étais si naïve… La fraicheur de son corps calmait mes blessures sur le visage. Je sentais sa fraicheur atténuer la douleur. Je restais ma tête posée sur lui sereinement. J’avais confiance… C’était difficile à comprendre pourtant comment était venue cette confiance pour un loup. Quand j’étais jeune on m’a pourtant parlé des Volturis comme des êtres dangereux à ne pas fréquenter. Ils sont puissants. C’est peut-être cette dernière qui m’a attiré chez eux. Après tout je n’étais qu’une enfant encore qui jouait parfois un peu trop au pile ou face. Je construisais ma vie petit à petit allant au hasard de là où mon chemin me conduit. Mike était un vampire certes mais il y a bien longtemps que je ne me méfiais plus de lui… Je ne sondais pas toujours son esprit. Peut-être devrais-je… De toute façon aujourd’hui qui m’avait sauvé ? Mike… Qui m’avait aidé dans ma lutte contre les autres vampires ? Mike… Qui m’avait aidé quand j’avais eu le cœur déchirait à la disparition de Chris ? Mike… Qui m’avait aide à me reconstruire ? Mike… Qui sera là encore demain ? Mike… Je devais voir la réalité en face. Il a toujours été là pour moi et il le serait toujours… C’est plus fort que moi. Il faut que je m’attache à un vampire. Oh je ne parle pas d’amour mais bien d’amitié. Une amitié qui coutera peut-être mon départ de Fort Smith… J’étais en train de repartir. J’en étais consciente… Mais je n’avais le sentiment d’être en sécurité qu’à Volterra. C’était mieux comme ça. Je refusais d’ouvrir les yeux et de voir le paysage défiler devant moi. M’éloigner de tout… de ma famille… de mon amour… Une larme malgré moi coula sur mon visage. C’était plus dur de partir que la première fois… J’étais moins animé par la haine, la colère et la souffrance qu’autrefois. Le bébé en moi le sentait que trop bien. Il voulait retrouver ce sentiment de sécurité dans les bras de son père… Il ne facilitait pas la tache. Mais je ne lui laissais pas le choix. Alors je partais… Le cœur serrait mais je partais… Mike essuya cette larme serrant mon corps contre le sien pour me rassurer. Peut-être devait-il penser que j’étais sous le choc d’avoir vu ce vampire s’attaquer à moi. J’étais bien plus forte que ça. Je pouvais subir n’importe quoi. Mais me séparer de Jesse… J’avais ce sentiment de faire une bêtise et je fonçais droit dedans. Je finis par me redresser pour être en position assise à l’arrière de la voiture les jambes courbées sur le siège et le dos contre Mike. J’ouvrais finalement pour voir cette neige à travers les vitres teintés. Un magnifique soleil était présent. Je me retrouvais encore au Canada. Je finis par refermer les yeux. Mike passa un bras autour de mon corps pour me rapprocher de lui. Je le laissais complètement faire même si le bébé ne supportait vraiment pas cette situation me poussant à ressentir de fortes nausées.

    MIKE « ça va allait Milie ? »

    MILIE « J’ai besoin qu’on s’arrête… »

    Ni une ni deux la voiture finit par s’arrêter sur le côté de la route. Je sortis posant mes pieds nus sur la neige. Froid… mais peu importe j’étais solide… Je pensais à lui. Mike me surveillait attentivement. Les nausées à trois mètres de lui maintenant ne voulaient pas disparaitre. Je tentais de respirer calmement mais avoir autant de vampires autour de moi irritait vraiment le bébé qui m’en faisait voir de toutes les couleurs. Je sentais l’inquiétude de tout le monde. Je finis par marcher au bord de la route pour m’éloigner un peu plus. Mike gardait toujours un œil sur moi. Je leur fis signe que j’avais besoin de marcher. Combien de temps ça faisait maintenant qu’on roulait ? Deux heures ? Trois ? En fait bien cinq heures… J’avais mis cinq heures à me régénérer assez pour marcher mais pas encore pour être totalement bien. Je m’approchais alors d’un arbre sur la route. Je ne savais pourquoi en cet instant je fis ça mais j’enlevais le bracelet que Jesse m’avait offert pour le poser sur une branche pas très haute. Adieu mon cœur… Peut-être qu’on se reverra… Mais pas demain. Je penserais toujours à lui. Mais restons raisonnable. Nous ne faisons plus parti du même monde… Je ne regretterais rien mais une autre vie m’attend. Je partais encore trop vite… pour trop longtemps. Avec un enfant. Je savais qu’il me faudra mentir… de lui parler de ce long voyage… de toutes les couleurs que tu as apporté dans ma vie un instant. Je devrais lui raconter comment tu l’aimais et qu’un jour il te retrouvera. Moi qui pensais te laisser cet enfant, finalement c’est moi qui le garderais. Je savais que c’était dangereux pour lui mais je savais que je pouvais réussir à l’intégrer. Après tout si moi j’y suis bien arrivée pourquoi pas lui. Je lui apprendrais que la vie est belle. Il sera le premier loup à porter ce nom et le tien en même temps. Je le protégerais je te le promets… Je posais ma main sur cet arbre avant de prendre mon inspiration et me retourner vers les autres :

    MILIE « Retournons à Volterra… »
Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Entre eux et vous...    Jeu 13 Jan - 18:39

Entre Eux et Vous...

&&
Quileutes & Cullen
______________________________________________

    Précédemment : Troisième soubresaut, troisième vision.
    "Il arrive.... Jesse arrive!"


    Alice avait eu raison, quelques secondes plus tard, Jesse déboulait dans le salon des Cullen. Elle était comme pétrifiée en regardant le lycan tenir à peine sur ses jambes. Elle n'avait pas vu qu'il était blessé. Sa voix d'homme résonna dans le salon alors que tout le monde se taisait en l'attendant.

    JESSE "Jacob... Je vais chercher Milie avec ou sans la meute"

    Dans la tête de notre petite lutine, elle pouvait voir qu'il allait surement y aller avec la meute si Jacob acceptait, mais encore une fois le futur est subjectif. Si Jacob n'acceptait pas ça, il n'y aurait pas d'expédition et surtout eux devront y aller, eux les Cullen. Parce que pour Alice, et elle savait que les autres penseraient la même chose, il était impensable de la laisser seule au mains de malfaiteurs. Elle faisait partie de la famille et les Cullen ont un grand esprit de famille. Heureusement, le patriarche essaya de calmer l'esprit du grand loup agité.

    CARLISLE "Du calme Jesse, tu n'es même pas certain que ton épaule n'ai plus de séquelles."

    Alice hocha la tête et les bras de Jasper se resserrèrent contre son ventre. Elle le sentait tendu même s'il essayait de garder l'ambiance rassurante en usant de son don. Il était adorable quand il faisait tout pour calmer les situations, mais plus il y avait de personnes, plus il se "fatiguait" et elle savait qu'il commençait justement à se fatiguer.

    JESSE "Qu'importe ! Milie est en danger et je dois y aller, mon épaule passera après, je vous l'assure."

    Jacob fronça les sourcils alors qu'Alice ne prédisais rien sur eux, les loup-garous son assez stressants de ce point de vue. Ils empêchent la vision de la lutine de s'étendre sauf en cas d'urgence comme avec Milie il y a quelques minutes.

    JACOB " Non Jesse ! Il est hors de question que tu fasses quoique se soit. Je sais que tu t’inquiètes pour Milie mais ça l’aidera pas du tout si tu risques ta vie alors que tu n’es même pas en bonne forme. J’irais à sa recherche avec la meute, toi tu restes ici. "


    Bella vint ré-enchérir dans une foulée, comme si elle venait juste de tilter de quoi parlaient les hommes, je sentis le stress monter en elle même si son coeur ne l'indiquait pas à Alice, c'est sa tête qui le fit pour elle.

    BELLA "En danger ? Qu'importe ce qu'a vu Alice, allons-y !"

    Ca, c'était bien Bella à toujours foncer, depuis qu'elle était vampire je constatais qu'elle aimait bien le côté bagarreur. Cela me faisait plutôt rire en général, sauf quand elle portait mes nouvelles créations ou des vêtements crées spécialement pour elle... Autant dir quasiment tous les jours...

    JACOB "Bella on peut pas agir comme ça ! Il faut déjà qu’on sache où chercher, qu’on ait un plan."

    Alice approuva en hochant de la tête, Edward en aurait surement fait de même s'il ne s'était pas mis en dehors de tout ça, laissant Alice gérer, elle le vit se lever et quitter la pièce. Elle savait pourquoi, c'était trop pour lui et il était juste parti se défouler, il reviendrai d'ici peu. Il revenait toujours... C'est alors que tous les regards se braquèrent sur elle. Il ne lui restait plus qu'à abdiquer. Tout le monde lui faisait comprendre qu'elle devait leur en parler mais les loup-garous furent les plus impatients.

    JACOB "Eclaire nous s'il te plait."
    JESSE "Tu as vu quelque chose, n'est ce pas ?"


    Alors Alice fit ce qu'elle avait à faire, elle hocha la tête et se replaça sur Jasper, stressant un peu et commença le récit de ses visions. Elle avait peur des réactions des membres de la mini assemblée tenue dans le salon mais Jasper posa doucement ses lèvres dans sa nuque et lui murmura des mots doux alors que Carlisle l'encourageait d'un regard, lui faisant comprendre qu'elle n'avait rien à craindre et, même si elle le savait, cela la rassura et elle se lança.

    "Elle est dans une cellule, seule une fenêtre lui donne la lumière du jour. Je serais incapable de situer cet endroit. Dans ma deuxième vision, elle reçoit un coup de poignard d'un vampire. Je ne sais pas où parce que je ne voyais que son dos à lui" ajouta-t-elle pour Jesse, "Mais cela m'avait l'air grave. Les odeurs étaient... sales et nauséabondes. Encore une fois, ceci n'est que subjectif et futur mais je ne douterai pas un instant que ça soit la vérité."

    Après avoir déballé la vérité à toute l'assemblée, Jasper la recueillit dans ses bras et elle se retourna pour poser sa bouche sur son cou. Son âme était triste et elle ne pouvait pas pleurer comme elle aurait voulu le faire. L'ambiance était bien tendue pour un dimanche chez les Cullen.


Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Entre eux et vous...    Sam 15 Jan - 21:08

    Les réactions des autres ne m'importaient guère. Seule Alice avait de l'importance à mes yeux durant ce moment critique. Ô bien sûr je respectais Carlisle, Bella ainsi que tout les Cullen et encore plus ma belle famille directe, mais il y avait quelque chose qu'ils ne comprenaient pas: je ne pouvais pas abandonner Milie. Me demander de me calmer ou d'attendre était une erreur à mes yeux pour la simple raison que ça revenait à la condamner ou à l'abandonner, elle et le bébé. Quel genre d'enfant souhaiterait d'un père qui laisse sa mère à des inconnus dangereux par peur de mourir en allant à sa recherche ? Ce ne sera pas de tout repos de la chercher, je le savais bien, mais ne pas le faire était pire. J'avais du mal à comprendre comment Jacob pouvait me dire de ne pas y aller. C'est sa fille ! Et pour une fois elle a besoin de son aide … Lui aussi était imprégné et il devrait savoir mieux que personne ce que ça fait d'être loin de celle pour qui on vit et pire encore, de la savoir en danger. La vie de mon enfant était aussi en jeux … Je ne veux pas les perdre.

    Je m'étais tourné vers la lutine, Alice, face à son air grave peu habituel, pour lui demander ce qu'elle avait vu. Ces informations me seraient précieuses. Jake, finalement pas si incompatissant que ça lui demanda de nous éclairer à son tour.

    ALICE « Elle est dans une cellule, seule une fenêtre lui donne la lumière du jour. Je serais incapable de situer cet endroit. Dans ma deuxième vision, elle reçoit un coup de poignard d'un vampire. Je ne sais pas où parce que je ne voyais que son dos à lui ... mais cela m'avait l'air grave. Les odeurs étaient ... sales et nauséabondes. Encore une fois, ceci n'est que subjectif et futur mais je ne douterai pas un instant que ça soit la vérité. »

    Mon corps s'était tendu d'avantage à chaque mot. Jasper avait finit par reprendre Alice dans ses bras pour la rassurer. Elle aussi était affectée de cet enlèvement, je le voyais bien, mais personne ne pouvait l'être autant que moi. Sa vision me fit l'effet d'un coup de froid. Ces bons à rien avaient osé maltraitée ma bien-aimée et mon enfant ? Ils en payeraient le prix. D'un côté, cela me faisait penser que ce n'était pas des Volturi: Aro n'aurait jamais voulu que Milie soit blessée, elle était bien trop précieuse. Mais ce n'était pas la meilleure nouvelle, au moins chez les Volturi elle aurait été en sécurité, au moins jusqu'à ce qu'ils s'aperçoivent qu'elle s'était rabiboché avec ma petite personne.
    Sans mot supplémentaire, je tourna les talons et sortit de la maison. Il ne m'en fallait pas plus. Je n'avais aucune idée d'où elle était, mais j'allais la chercher. A peine sortit de la maison, je repris ma forme de loup et fila en direction de la sortie de la ville animé par une certaine haine et une envie de meurtre incontrôlable.

    Je longeais la route, évitant de passer par chez moi pour ne pas alarmer mes frères et mon père, qui seront au courant de mon choix bien assez tôt. Une silhouette se dressa rapidement devant moi lorsque j'arrivai au panneau signalant la fin de Fort Smith. Aucun doute possible: Matthew. Il était en forme de loup et me regardais avec insistance. J'aurais du sentir son esprit bien avant mais j'étais trop occupé à foncer pour y faire attention.

    JESSE * Éloigne toi Matt', je vais chercher ta sœur ! *

    MATT * Tu n'y arriveras pas seul. *

    JESSE * Tu me sous-estime et de toute façon, rester ici à discuter avec ton père ne la sauvera pas non plus. *

    MATT * Tu n'as pas le droit de désobéir à l'Alpha. *

    Son calme déconcertant m'exaspérais au plus profond ! Même si ça sœur favorisait sa part vampire et l'avait quelque peu trahit, elle restait sa sœur tout de même !

    JESSE * MATT ! C'est ta sœur merde ! Tu peux pas rester calme comme si de rien était ! Et je ne peux pas me résoudre à abandonner ma futur femme et mon enfant désolé … oui, elle est enceinte de moi. Maintenant libre à toi de m'accompagner mais moi j'y vais. *

    La dernière partie de la phrase je l'avais pensée en entendant l'étonnement non dissimulé de Matt. Si c'était un fait qui était intervenu il y a deux ans, il aurait sans doute été le premier à le savoir, mais ces derniers temps on ne se parlait plus vraiment. Il avait beaucoup de mal à accepter ce qu'était devenu sa sœur alors qu'à mes yeux Milie restait Milie, peut importe ce qu'elle faisait et ce n'est pas en la braquant qu'elle changera: il devrait le savoir mieux que personne. Je le sentais sonné, abasourdi par la nouvelle. Tant mieux, au moins il changerait peut être d'attitude envers sa sœur, mais je n'avais pas l'intention de rester là pour le savoir. Pas le temps. Je continua ma course en entendant des bruits de pneus crisser sur le bitume. Des vampires … Des Cullens. Je reconnaissais leur odeur particulière. Lesquels ? Aucune idée, j'avais autre chose à faire que de chercher à le savoir. Je filais, bientôt rattrapé par la voiture en parallèle. Je jeta un rapide coup d'oeil aux vitres teintées. Ma destination ? Aucune idée. Je continuais sans savoir où j'allais lorsque je sentis une odeur des plus nauséeuses mais aussi des plus reconnaissables. Je n'y avais pas été confronté très souvent mais il était impossible pour moi de l'oublier. L'odeur de Mike s'éloignait vers le Nord-Est, je bifurqua aussi sans faire attention à savoir si la voiture me suivait ou non, moi je n'avais pas besoin de route pour évoluer. Mike aussi devait être à la recherche de Milie, ça ne me rassurait pas, mais ça me permettrait peut être de retrouver sa trace. J'accélérais, tentant le diable à chaque foulée. Je ne savais combien de temps mon épaule tiendrait, mais ça m'était bien égale.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Entre eux et vous...    Lun 17 Jan - 16:54


    J’avais laissé le bracelet que Jesse m’avait offert sur un arbre. Je préférais laisser ça là. Je savais que trop bien que si je ne m’en débarrassais pas je n’arriverais pas à tourner la page une bonne fois pour toute. Je dis aux autres qu’il était temps de rentrer. La vie séparait encore nos chemins. Chacun avait son destin. J’espérais qu’il ne m’en veuille pas de partir comme ça avec son enfant. Mais c’était mieux ainsi. Je n’étais pas de son monde. A chaque fois que tous va bien il y a toujours quelque chose pou nous séparer. Je m’en allais loin et une bonne fois pour toute. Je devais accomplir mon destin. J’espérais au fond de moi alors qu’il finisse par lâcher l’affaire. Je voulais qu’il m’oublie à défaut que je ne puisse le faire moi-même. J’abandonnais l’idée que ça marche un jour. Il est temps d’ouvrir les yeux. On n’a pas les mêmes rêves ni les mêmes vœux…

    Je remontais dans la voiture suivi de Mike. Je me posais cette fois-ci normalement le regard vers l’extérieur. J’expirais bizarrement loin du soulagement pour autant. J’avais eu peur en apprenant ma grossesse et aujourd’hui j’avais peur de ne pas être à la hauteur. La peur d’être une femme. La peur de voir différemment avec cet enfant. Je restais moi-même une enfant. Et j’inspirais enfin déterminée pour autant. Le paysage si sauvage comme mon cœur devenait de plus en plus civilisait. Je reconnaissais Montréal. A une heure peut-être au plus de l’aéroport je savais que mon destin était scellé. Mike finit par poser sa main sur la mienne inquiet. Je reportais mon regard vers lui. Il me demanda si ça allait. Je lui fis un oui de la tête qui avait l’air peu convainquant. J’étais pensive et ça se voyait. Je savais que Mike donnerait tout pour savoir ce que j’ai. Il le pensait si fort. Je le rassurais en lui disant qu’il n’y avait rien. Juste peut-être la mélancolie de partir même si je ne regrettais rien. Il me fit comprendre que c’était mieux. On avait besoin de renfort et moi de repos. De plus il fallait qu’on fasse un compte rendu à Aro. Je demandais à Mike s’il pourrait s’en charger. Moins j’approcherais Aro pendant la grossesse et mieux se sera… Mike accepta sans poser de questions. Il m’ouvrit alors ses bras. J’hésitais un instant avant de finir par m’y enfouir pour fermer les yeux et me reposer encore un peu. Ou pas. Je m’enlevais rapidement. Nausée power je crois que je vais vraiment vomir O.O Mon dieu mais c’est pas possible ça ?!!!! Va falloir que je me mette d’accord avec bébé là ! Mike est un ami ok ! Donc tu vas laisser maman tranquille et se reposer si tu veux pas qu’elle s’énerve. Je crois que je vais vraiment vomir T___T !!! La voiture s’arrêta devant l’aéroport que je sortis en vitesse pour filer au toilettes et ressortir tout ce que j‘avais pu régurgiter dans les toilettes. Mon dieu si j’avais ça qu’avec peu de vampires j’avais peur de comment aller se passer la situation à Volterra. Je finis par arriver à sortir la tête des toilettes pour me diriger vers le miroir au dessus des lavabo toute barbouillée. Je soupirais en montrant mon reflet dans le miroir.

    MILIE « Je te préviens bébé ! Continue et ça va chauffer pour tes fesses ! Maman en aaaaaaa oh mon dieu… »

    Et hop retour aux toilettes xD ! Hum j’aime ce gosse c’est dingue –‘ … ça finit par se calmer. Je respirais profondément. Je revins face au miroir, me rinçant les mains au lavabo pour respirer profondément. C’est alors que Mike entra dans les toilettes des dames. Je tournais un regard surpris vers lui. Il s’avança vers moi. Je me redressais. Il posa alors sa main sur ma joue pour me forcer à le regarder. J’avais peur de là où il venait en venir. Et j’avais raison de craindre… Il posa alors son autre main. Je voulu reculer mais sa main qui tenait ma joue finit dans mon dos pour me forcer à rester là. Je fus alors complètement bloquer, sa main en dessous de mon t-shirt, touchant mon ventre légèrement rebondi. Je lui demandais de me lâcher mais il le refusait. Le bébé n’aimait pas non plus le contact de sa main sur ma peau. Il me regarda alors enfin.

    MIKE « J’aurais du me douter que ce chien galeux allait te corrompre… Les autres n’ont rien remarqué vu qu’ils ne te connaissent pas comme moi mais la nuance de ton odeur comment à être frappante peu à peu pour ceux qui te connaissent aussi bien que moi. Tu comptais me le dire quand ?! Quand Aro aura décidé de te briser la tête pour trahison ?! Cet enfant dans ton ventre sera une abomination pour lui Milie ! N’as-tu donc pas réfléchi un instant que tu pouvais risquer ta vie !! Et tout ça pour un rat puant… Je croyais que tu voulais le soumettre pour arriver à avoir la meute de ton père ! Mais en fait même ton cœur est noirci et embrumé. Il faut que tu te ressaisisses ! »

    MILIE « Je… »

    MIKE « Nous n’irons pas à Volterra avant la naissance de l’enfant. C’est trop dangereux pour toi. Il va falloir qu’on parte à un endroit où il ne peut savoir que tu es. Tu abandonneras cet enfant et nous reviendrons comme si de rien était. »

    MILIE « Non ! Je refuse d’abandonner l’enfant ! »

    MIKE « Parce que tu crois que tu as le choix ?! L’enfant paraitra peut-être humain mais une fois adulte comment expliqueras-tu sa métamorphose ?! Réfléchis un instant ! Tu le condamneras alors à une mort certaine tout comme la tienne et ça je me le refuse ! Tu vas abandonner cet enfant, tu n’as pas le choix ! »

    MILIE « Non je ne veux pas… »

    Les larmes commençaient à monter en moi et Mike était violent dans ses paroles. Il voulait me faire entendre raison mais je ne voulais pas. Je ne savais pas combien de temps on passait dans les toilettes à ce qu’il tente de me raisonner mais rien n’y faisait et je pleurais de plus en plus. Il finit par soupirer et me dire sans préambule /

    MIKE « Milie… je t’en pris… pour votre bien à tous les deux… Je te promets qu’il sera en sureté et que j’y veillerais… Tu es si jeune… Tu as encore tant à vivre… Tu auras d’autres enfants… S’il te plait cesse de pleurer. Ce ne sera qu’un au revoir. »

    Il dut passer du temps pour me calmer avant que doucement et dans ses bras je sèche mes larmes. Je fermais les yeux me laissant bercée, tentant de ne pas écouter le bébé. Pour moi Mike a toujours été source de bon conseil. Il a toujours su m’aider efficacement. Je savais au fond de moi que si je voulais retourner à Volterra c’était la seule solution. Il prit alors ma main une fois calmée pour rejoindre les autres vampires. Mike comme si de rien était leur demanda de rester à Fort Smith pour surveiller l’évolution et le tenir au courant pendant qu’il me ramène à Volterra. Les vampires obéirent. On se retrouva seul. Il choisit alors l’Australie pour que j’accouche dans l’anonymat… Il prit alors ma main pour m’attirer à lui en posant de nouveau sa main sur ma joue comme il avait si souvent l’habitude de le faire :

    MIKE « Je ferais tout toi… Je veux que tu le saches… »

    Une part de moi peut-être emprise de folie à cet instant voulu le croire au point d’envisager qu’il pourrait peut-être être celui qui pourrait être mon… Je ne pus finir mes pensées sans avoir Jesse dans la tête. Serais-je en train de vouloir le remplacer par Mike ? Mais quand comprendrais-je que personne ne pourrait le remplacer ?! Mike approcha alors son visage du mien. Je ne réalisais pas encore… Cette part vampirique de moi trouvait ça plus raisonnable mais mon cœur en saignait malgré moi. Je sentais le souffle de Mike s’approcher de moi. Le bébé ne pouvait plus rien dire face à l’anesthésie que Mike m’avait planté dans mon corps. Délicatement il rapprocha alors mon corps du sien. Ses lèvres commençaient tout juste à frôler les miennes. Je ne réagissais plus me laissant faire pour…




    HJ : je sais c’est une fin sadique >.> XD à suivre au prochain rp pour savoir la réaction finale de Mile xD !!!
Revenir en haut Aller en bas



avatar

★ je suis Jacob Black



Féminin
Ҩ CREDITS : ....
Ҩ MESSAGES : 198


What do you say about me ?
Ҩ GROUPE:
Ҩ A SAVOIR:
Ҩ CHRONOLOGIE:

MessageSujet: Re: Entre eux et vous...    Lun 17 Jan - 22:32

HJ : Désolé si c'est pas génial xD

    Toute cette situation commençait à devenir un peu plus speed qu’il y a quelques minutes, avant on était tous assis entrain de vouloir parler de Chris puis Jesse avait déboulé l’air excité comme une puce, voulant retrouver Milie. Je pouvais comprendre son inquiétude, moi aussi je l’étais, Milie était ma fille et j’étais aussi inquiet que si ca avait été Nessie à la place. Jesse était quand même bien imprudent de vouloir chercher ma fille tout de suite, il n’était pas en état et la meute s’inquièterait beaucoup pour lui ce qui nous distraira plus qu’il ne fallait. On devait rester concentrer sur notre objectif et il devait le comprendre. Il ne fera que nous ralentir, même s’il était déterminé je ne préférais pas qu’il prenne de risque, ce n’était pas personnelle même si je gardais encore une rancœur contre lui par rapport au faite qu’il avait défloré Milie, je faisais attention de pas mettre mes sentiments perso au sein de la meute. La je tentais de penser en tant que chef, je n’avais jamais aimé ça et même maintenant je n’aimais pas. Je ne regrettais pourtant pas d’avoir laissé surgir mon côté alpha sinon Nessie ne serait sans doute pas née et je serais resté en loup pour le restant de mes jours. Maintenant tous nos espoirs étaient tournés vers Alice, avec son pouvoir de vision elle pouvait nous indiquer l’endroit ou ma fille pouvait être. Toute notre attention était focalisée sur elle, on attendait tous un indice, quelque chose qui pouvait nous donner un point de départ. Je croisais les doigts pour que ses visions nous aident. Elle finit par se lancer, rassurer par le regard du docteur. J’écoutais donc attentivement ce qu’elle nous disait. "Elle est dans une cellule, seule une fenêtre lui donne la lumière du jour. Je serais incapable de situer cet endroit. Dans ma deuxième vision, elle reçoit un coup de poignard d'un vampire. Je ne sais pas où parce que je ne voyais que son dos à lui" J’avais envie de foutre un coup de poing au vampire qui était près d’elle, j’avais envie de le faire souffrir, de lui faire passer l’envie de s’en prendre à ma fille. Ca m’enrageait littéralement de ne rien pouvoir faire. J’étais son père, c’était mon rôle de la protéger et j’avais failli à ma tâche. Je serrais les poings, faisant craquer mes jointures, cette sangsue allait me le payer. Alice rajouta ensuite à l’adresse de Jesse "Mais cela m'avait l'air grave. Les odeurs étaient... sales et nauséabondes. Encore une fois, ceci n'est que subjectif et futur mais je ne douterai pas un instant que ça soit la vérité." Il fallait vite qu’on la retrouve, je ne laisserais pas ma fille aux mains de ce buveur de sang, sauf que le problème était toujours le même. Ou chercher ? « Tu n’as pas un indice qui pourrait nous aider à savoir là ou elle est vraiment ? Un panneau d’une ville, d’une rue, n’importe quoi mais quelque chose s’il te plait. »

    Je regardai Jasper reprendre Alice dans ses bras puis posais mon regard sur Nessie, tout aussi inquiète que nous. Quel que soit le vampire qui avait osé s’en prendre à Milie allait devoir dire au revoir puisqu’il allait mourir. Je n’eus pas besoin de me retourner pour savoir que Jesse avait détalé pour aller retrouver ma fille, je fermais les yeux, tentant de ne pas me mettre en colère contre lui. Je l’étais suffisamment contre le kidnappeur de Milie. « Je vais finir par l’attacher à son lit celui là, je vais le chercher avant qu’il commette une connerie. » S’il s’attirait des ennuis et qu’il se tuait ca ne servirait strictement à rien, ca n’aidera pas Milie pour autant. Je retirais mon t-shirt, le donnant à Nessie. Je n’aurais besoin que de mon short quand je me retransformerais, je sortis dehors, retirant ce dernier à la va vite, l’attachant à ma jambe comme à mon habitude. Mon corps avaient déjà senti que je voulais me transformer et il n’eut même pas à attendre que je le pense vraiment pour me faire changé. J’étais donc en loup roux, prêt à courir après Jesse. J’entendais tout ce qu’il pensait, et ou il était. Il ne voulait pas alarmer sa famille, j’avais fait la même chose il y a des années quand j’avais voulu voir Bella quand elle était revenu de sa lune de miel. Même s’il n’était pas à côté de moi je voyais ce qu’il voyait et entendait ses pensées, Matthew avait voulu l’empêcher d’aller plus loin, lui disant qu’il ne pouvait pas me désobéir. Il avait raison, personne ne pouvait aller au delà de mes ordres mais comme je n’aimais pas parler avec ma voix d’Alpha ils étaient libre d’accepter ou pas mes ordres. Sauf que Jesse allait trop loin, je comprenais dans quel état il pouvait être mais il agissait sans réfléchir. Il sentait des odeurs de vampire et en lisant son esprit je sus que c’était celui de Mike. Je passais non loin de Matthew *Va chercher les autres et dis leur de nous rejoindre.* Il ne se le fit pas dire deux fois et partit dans la direction opposé tandis que je courrais derrière Jesse. Il était peut être plus loin que moi mais je gagnais du terrain grâce à mes longue patte, je me souviens des courses que je faisais avec Leah à l’époque, chaque fois elle me narguait vu qu’elle courrait plus vite. Sauf que maintenant elle n’était pas là. *Jesse arrête tout de suite !!! Tu vas pas y arriver tout seul, ca va pas servir grand-chose s’il y a plusieurs vampire et que tu meurs sans n’avoir rien pu faire. !! * Il allait finir par se déboiter l’épaule s’il continuait, j’avais beau ne pas l’apprécier je ne voulais pas qu’il se jette dans la gueule du loup, enfin, du moins, celle d’un vampire. Pour l’instant je n’avais pas utilisé ma voix d’alpha mais s’il continuait de courir je serais forcé de le faire, de toute façon vu qu’il avait vraiment décidé d’en faire qu’à sa tête j’espérais que les autres allaient vite arriver car plus nous commencerons à chercher Milie, plus vite nous la trouverons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Entre eux et vous...    Mer 19 Jan - 21:32

Entre Eux et Vous...

&&
Quileutes & Cullen
______________________________________________

    Jake : T'inquiètes on fera avec ^^

    Précédemment : "Elle est dans une cellule, seule une fenêtre lui donne la lumière du jour. Je serais incapable de situer cet endroit. Dans ma deuxième vision, elle reçoit un coup de poignard d'un vampire. Je ne sais pas où parce que je ne voyais que son dos à lui" ajouta-t-elle pour Jesse, "Mais cela m'avait l'air grave. Les odeurs étaient... sales et nauséabondes. Encore une fois, ceci n'est que subjectif et futur mais je ne douterai pas un instant que ça soit la vérité."

    Alice détestait avoir à faire ça, elle n'aimait pas dévoiler ses visions quand elles étaient négatives. Elle se blottissait dans les bras de Jasper, jouant du bout des doigts avec ses cheveux, écoutant les autres. Elle connaissait assez bien la famille pour savoir ce que tous pensaient de cette situation. Et surtout ce qu'ils allaient tous dire ou faire. Elle aurait presque pu prédire les réactions de tous. Sauf peut-être de Jesse, il la surprit. En fait il ne dit rien mais elle voyait bien que lui et Matt se parlaient sous leurs trucs de loups. C'est ce moment là que choisit Jacob pour l'interrompre dans ses réflexions sur les deux jeunes loups. Elle le regarda alors qu'il lui faisait part de ses décisions. Elle le trouvait étrangement calme, assez sur de lui, mais peut-être que ce n'était qu'une facade ou bien.... elle se tourna vers Jasper pour lui lancer un regard noir et il cessa aussitôt, s'excusant à travers ses yeux plantés dans les siens. Elle refit face à Jacob et s'excusa.

    "Excuse-moi je n'ai pas entendu ce que tu as dit. Tu peux répéter?"

    JACOB "Tu n’as pas un indice qui pourrait nous aider à savoir là ou elle est vraiment ? Un panneau d’une ville, d’une rue, n’importe quoi mais quelque chose s’il te plait."

    Elle se concentra sur chaque détail de sa vision. Un petit lui avait échappé, elle ouvrit alors grands les yeux et se dit que c'était un détail important. Mais bien sur... ça jouait! Elle revoyait en zoom, comme sur un ordinateur, les petites gouttes qui se trouvaient sur son avant bras, ses poils étaient hérissés. Peur ou chaleur, cela restait à voir...

    "Eh bien, il y a juste un truc auquel je n'avais pas fait attention. Les vêtements de Milie. Elle portait des vêtement d'été, enfin... elle transpirait aussi."

    Elle réfléchit, tournant la langue sept fois dans sa bouche pour ne pas dire de conneries puis repris la parole.

    "C'était peut-être des gouttes de sueur dues à la peur, mais je pencherais pour un pays chaud."

    Elle regarda Jacob avec un regard désolé. C'est alors que les deux jeunes loups sortirent de la pièce, apparemment assez énervés. Elle jeta un coup d'oeil vers Carlisle qui lui donna aussitôt la permission de les suivre pendant qu'il allait parler avec le reste de la famille. Elle déposa un léger baiser à Jasper en lui murmurant qu'elle l'aimait et qu'elle reviendrait vite. Elle sortit du salon en passant par la cuisine, ses yeux couleur ocre fixant tous les endroits possibles. Mais ce fut son nez qui l'aida, elle sentit la piste des loup-garous tout en réfléchissant à ce qui allait se passer. Jacob, Matthew et Jesse étaient partis rapidement mais il était assez facile pour Alice de suivre leur odeur infâme à ses narines. Elle courut le plus vite qu'elle put, se fixant sur Jesse, elle devait lui parler. L'odeur de celui-ci était suivie de très près par Jacob, évidemment. Elle marqua une petite pointe de vitesse et se rapprocha d'eux. Le vent sifflait contre ses oreilles mais cela ne lui posait aucun problème. Sautant de branche en branche avec une agilité et une grâce commune à Alice, elle franchit les quelques mètres qui la séparaient des deux hommes. Jesse semblait déterminé et Jacob semblait lui aussi déterminé, mais à autre chose...

    "Les garçons, faut qu'on mette un plan en commun. Je peux vous aider, on peut vous aider. "

    Elle savait que Jacob accepterait de suite mais pour Jesse c'était autre chose, il semblait tellement dans le feu de l'action, tellement épris d'elle... et il avait raison. Elle joua sa carte maîtresse et planta son regard droit dans les yeux du loup-garou.

    "Je suis au courant."

    Même sous forme de loup, elle savait qu'il le comprendrait et que s'il voulait lui parlait il lui fallait se changer. Alice avait hâte. Ils avaient tellement de chose à mettre en point, pour sauver Milie, sauver sa famille, et la leur. Il est parfois surprenant de voir comment les pires ennemis pouvaient devenir les meilleurs alliés quand le danger guettait... cela lui rappela une brève période de sa vie... Elle l'effaça aussitôt de sa mémoire.
    Une autre vision lui survint, elle la revoyait, c'était encore Milie. Elle était presque soulagée, ce qui dura quelques secondes pour le monde réel sembla s'éterniser pour Alice. Elle la vit, debout dans des toilettes avec quelqu'un que je ne connaissais pas. Enfin, de dos, c'est plus difficile à déterminer. La voix de l'inconnu se répercuta dans ma tête.

    "Parce que tu crois que tu as le choix ?! L’enfant paraitra peut-être humain mais une fois adulte comment expliqueras-tu sa métamorphose ?! Réfléchis un instant ! Tu le condamneras alors à une mort certaine tout comme la tienne et ça je me le refuse ! Tu vas abandonner cet enfant, tu n’as pas le choix !"

    Un soubresaut la reprit. Elle regarda les deux hommes avec des yeux comme des soucoupes. Il fallait agir vite avant que cet homme ne décide de la perte du bébé. Alice était du coté de Jesse, pas de celui qui manipulait la faiblesse de Milie pour arriver à ses fins. Certes, elle n'était pas en mesure de le juger étant donné qu'elle ne connaissait pas la suite, mais lui n'avait surement pas vécu cette expérience, celle de perdre un enfant. Si elle avait pu pleurer à ce moment là, immobile et face à deux loups, elle l'aurais fait en leur suppliant de me tuer. Mais il fallait se battre. Elle trouva alors une nouvelle raison à sa vie. Puisqu'elle n'avait pas pu sauver son fils, dont la mort lui paraissait de plus en plus certaine au fil des jours, elle sauverait celle de Milie. Quitte à faire face aux Volturi, quitte à mourir une deuxième et dernière fois. Elle le ferait...


Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Entre eux et vous...    Mar 25 Jan - 0:51

    Je courais la truffe sur le sol à la recherche de la moindre odeur. *Jesse arrête tout de suite !!! Tu vas pas y arriver tout seul, ça va pas servir grand-chose s’il y a plusieurs vampire et que tu meurs sans n’avoir rien pu faire. !! * Arrêter n'était pas présent sur la liste de mes priorités immédiates et mourir non plus d'ailleurs. Arrêter … J'avais pas l'impression qu'ils comprenaient ce qu'il se passait, tous quels qu'ils soient. Milie était ma femme et elle portait mon enfant, sa vie était en jeux et je ne la laisserait pas la risquer sans m'acharner à la poursuivre. Quel genre d'homme quitterait sa femme et quel genre de père quitterait son fils ? Je n'avais pas envie d'être ce genre d'homme ou de père. Je ne pris même pas la peine de répondre à Jacob par pensée, je ne pensais qu'à avancer, ne pas perdre la piste et retrouver Milie au plus vite. Jacob me suivait de près, il était tenace, tant mieux car même s'il m'embêtait royalement j'aurais peut être besoin de lui face à ces maudits vampires. La voiture sur la route nous avait rattrapé, mais tous les Cullen n'étaient pas dedans. Je sentais l'odeur d'Alice qui arrivait rapidement.

    ALICE « Les garçons, faut qu'on mette un plan en commun. Je peux vous aider, on peut vous aider. »

    Moi têtu ? Oui, c'est fort possible, mais toujours est-il que je ne m'arrêtais pas pour autant. Finalement Alice me passa devant pour se planter quelques mètres plus loin devant mon nez. Je finis par m'assoir devant elle alors qu'elle me regardait droit dans les yeux. Qu'elle se dépêche, je n'avais pas beaucoup de temps à lui accorder.

    ALICE « Je suis au courant. »

    Et la véritable question était … de quoi ? O.o Que Milie soit enceinte ? C'était pas nouveau, si un Cullen n'était pas encore au courant c'était un exploit … Par contre, si elle avait apprit de nouvelles choses en ce qui concerne Milie ça m'intéressait ! Chaque indice était le bienvenue. Je regardais Alice avec attention, je ne pouvais rien dire en loup, mais mes yeux étaient largement assez expressifs pour qu'elle comprenne que j'attendais des réponses et des éclaircissements. Je la regardais et j'eus l'impression de la perdre un instant avant qu'elle ne finisse par revenir à elle. Ca n'avait pas duré bien longtemps, mais j'étais persuadé qu'il s'agissait d'une nouvelle vision. Intrigué, mes oreilles s'étaient redressées. Je savais qu'elle ne m'entendrait pas mais je ne pus m'empêcher de penser * Parle, bon sang … *. Je secoua la tête résigné. Edward sortit alors de la voiture qui s'était arrêté sur la route. * S'il te plait, dis lui de parler rapidement, je n'ai pas tout mon temps moi ! *. Je commençais à perde mon sang froid et Edward ne se fit pas prier pour demander à Alice ce qu'elle avait vu. Celle ci hésita encore un instant. Mes yeux, qui s'étaient obscurcis, la fixait avec intensité comme pour la forcer à parler. Finalement elle lâcha le morceau. Elle avait vu Milie et Mike. Je ne le montrait pas mais j'étais un peu soulagé car même si je haïssais Mike je savais qu'au fond il voulait son bien et pas sa mort, ainsi, Milie resterait en vie à ses côtés mais rien n'était moins sûr pour le bébé. Il parlait à Milie de l'abandonner mais rien ne prouvait qu'il n'irait pas le tuer par la suite. Ce serait une grossière erreur de sa part de ne serait-ce qu'y penser. Personne n'avait le droit de faire du mal à notre enfant et encore moins lui.
    Je suppliais Edward de demander à Alice de se concentrer sur un détail du lieux où ils étaient. Alice finit par avouer que dans sa vision ils étaient dans des toilettes. Qu'est ce qu'ils faisaient tous les deux dans des toilettes ? o.O Bref … Ce n'était pas un détail qui m'avançait tellement. Ca ressemblait à des toilettes de stations services, il y en avait partout des comme ça. Je savais que Mike chercherait sans doute à faire sortir Milie du pays et ainsi l'éloigner de moi et le moyen le plus rapide pour cela restait l'avion. La destination ? Je ne la connaissais pas, mais j'osais espérer que Mike ne l'emmène pas à Volterra … une hybride enceinte d'un loup … ce serait très mal perçu là bas. Je ne pense pas que Mike risquera la vie de Milie et il attendra sans doute qu'elle accouche pour retourner en Italie. Je ferma un instant les yeux pour réfléchir. Il y avait un tas d'aéroport au Canada et je perdrais mon temps à les faire tous … il fallait que je remonte la piste.

    JESSE * Mike cherche sûrement à ce que Milie quitte le pays. Ils doivent être dans un aéroport. *

    Sans autres paroles inutiles je repris ma course, entendant déjà Jacob maugréer derrière moi qu'il allait vraiment devoir m'attacher: oui, avec joie beau-papa, mais pas avant que j'ai retrouvé ta fille :D. Je filais, les heures défilaient et Alice qui me suivait de près m'informait de ses nouvelles visions dès qu'elles arrivaient, elles nous permettaient alors de recentrer astucieusement les recherches. Elles m'aiguillaient en direction d'où aller. Mike et Milie étaient encore à l'aéroport. A première vu les vols pour la destination que Mike avait choisit n'étaient pas très souvent. J'espérais avoir encore quelques heures pour trouver mon chemin. En passant à côté d'un arbre quelque chose attira mon regard: un bracelet sur une branche. Pas n'importe quel bracelet; c'était celui de Milie, je le savais parce que c'était moi qui lui avait offert. Arrêter au pied de cet arbre je regardais l'objet sans oser y toucher. Alice fut la première à mes côtés et posa sa main sur mon épaule malgré mon odeur répugnante d'un air de compassion. Les autres, ont les avait distancés depuis un moment … ils étaient beaucoup moins acharnés que moi. Ça faisait désormais plus de six heures que je courais sans m'arrêter et sans manger. Je commençais à fatiguer sérieusement, mais je devais retrouver Milie. Je pris délicatement le bracelet entre mes dents et le tendis à Alice. A mes grosses pattes je risquais de le casser: je préférais donc le lui confier, je savais qu'elle le garderait en sûreté jusqu'à ce qu'il retrouve sa véritable propriétaire. J'avais le cœur qui se serrait et pas le temps pour le sentimentalisme. J'allais repartir mais Alice m'interpela en me disant qu'il fallait que je pense à reprendre des forces. Je jappa pour approuver, mais pas maintenant. J'avais faim, j'étais fatigué, et transformé en humain j'avais sans doute une sale mine, mais je devais aller au bout de se périple. Personne n'était là pour traduire mes pensées, mais au bout de six heures côte à côte on avait finit par apprendre à se comprendre. Je remerciais d'ailleurs Jasper intérieurement de me l'avoir laissée. Les autres seront là dans peu de temps, mais pas le temps de les attendre; il fallait repartir. Cependant, Alice avait raison: au prochain aéroport je rechargerais mes batteries. J'avais la conviction que je touchais au but. Prochain aéroport: pas à moins de une heure trente de course: Il doit être au alentours de seize ou dix-sept heures, je me suis pas arrêter pour manger ce midi, j'ai pas manger dignement depuis un certain temps du fait de mon repos forcé, mais on est motivé et c'est repartit ! Le nombre de kilomètre, la fatigue et la faim posaient beaucoup moins de problème à Alice et aux autres Cullen qu'à moi même et à la meute (qui avait d'ailleurs décidé de se restaurer dans la journée je crois), mais l'amour que je vouais à Milie me faisait surpasser tout ça et continuer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

★ je suis Invité





MessageSujet: Re: Entre eux et vous...    Dim 30 Jan - 23:27


    « Je ferais tout toi… Je veux que tu le saches… » Ces paroles raisonnaient en moi comme gagnant une place dans ma vie. C’est comme s’il me jetait un sort, comme si je ne pouvais que lui faire confiance. Il avait l’air si fort, si confiant. J’étais perdue, il restait le seul à qui je puisse m’accrocher. J’en oubliais le danger pour le bébé. J’en oubliais tout ce à quoi j’ai pu croire dans le passé. J’oubliais mon passé et je me perdais. Je n’étais pas comme ça quand j’étais plus jeune. Jamais je n’aurais permis qu’on fasse du mal à mon enfant. Jamais je ne l’aurais abandonné. Quel est ce besoin de fuir mon rôle de mère depuis le début ? Qu’est ce besoin de fuir mon amour ? Qu’est cette attitude de suivre un ennemi ? Qu’est cette façon de refuser mon rôle d’imprégnée. Depuis que je savais pour Jesse et moi j’avais tout fait pour finir par m’en aller. C’est comme si j’étais incapable d’accepter ce bonheur qu’on me donnait. Je me rappelais dès que Jesse s’est rapproché de moi. C’était quelque chose de naturel. Il a été mon meilleur ami. Regretterais-je cette époque ? Voudrais-je pouvoir remonter le temps et tout refaire autrement ? Ne plus être destinée à lui par les lois de la nature mais simplement par le cœur. Je veux pouvoir décider et non qu’on me l’impose. Je ne veux plus de cette guerre entre ma fierté et mon cœur. Je veux retourner à cette époque où un sourire de l’un suffisait à l’autre. Je voulais retrouver ces moments où simplement on rigolait ensemble et où parfois il prenait ma main avec innocence. J’étais si jeune encore et tout allait vite. Trop vite… je ne voyais rien défilé et j’avais peur. Mike était comme échappatoire pour tout effacer et recommencer. Etais-je en train de dire que je ne veux pas de cet enfant ? J’étais tout simplement perdue… Si je pouvais revenir au point de départ… Mais je ne comprenais toujours pas que si tout avait été trop vite et que si j’avais peur et que si même j’avais gaché une partie de notre vie à Jesse et à moi je pouvais remédier ça pour la suite. Mais non je restais têtue et Mike en profitait en tentant de me convaincre et m’influencer jusqu’à me charmer à se la jouer romantique et protecteur. Ma plus grande faiblesse a toujours été pour les hommes forts aux attitudes un peu brutes mais si délicates au fond d’eux quand ils me tiennent dans leurs bras. Mike me cernait un peu trop bien et se callait à Chris et ce que j’avais pu dire sur lui. C’était étrange comme je ne me posais même pas de questions avec lui. Je pourrais très bien me douter que quelque chose cloche mais j’avais tellement confiance que je ne cherchais même pas à comprendre. Si ça continuait il allait même réussir à me faire commettre la plus belle erreur de ma vie : abandonner mon enfant.

    J’étais partie loin pour un homme… mais lequel ? Pour Chris ? Pour Jesse ? Allais-je repartir pour Mike ? Pour Jesse ? Le cœur serrait je connaissais la réponse à cette question. J’ai toujours aimé Chris mais pars de la façon dont j’aimais Jesse au fond de moi. J’aimais Mike toujours aussi différemment et personne ne pourrait remplacer ce « toi et moi » que Jesse avait su former avec moi. Ce n’était pas qu’une histoire d’imprégnation entre lui et moi et je le savais. C’était plus fort qu’une destinée encore. Même les fleurs du mal ne pourraient pas effacer ça. Je me souvenais de la première fois où je me suis éprise de Jesse. Ça remontait à bien plus longtemps qu’à ses 16 ans. Je n’avais l’apparence que d’une fillette de 5 ans et lui à peine entrant dans l’adolescence qu’être avec lui était comme une nécessité. J’ai toujours trainé avec lui rougissante quand Matthew m’embêtant en disant que Jesse était mon amoureux. Et plus je grandissais et plus cet admiration, cet amour d’enfant grandissait en une amitié puissante. Personne n’aurait pu me séparer de Jesse même pas Chris. Personne n’efface une telle histoire… 11 ans… je me souvenais que trop bien de quand j’avais cette apparence. Jesse était toujours dans mes pensées dans un sentiment trop ambigu. A la fois j’avais besoin de le sentir, de le revoir et à la fois je le considérais que comme un ami. Et de plus en plus fort jour après jour, il m’entrainait dans des sentiments que je ne pouvais contrôler jusqu’au premier baiser. Je le devais à lui comme ma première fois et comme mon premier enfant. Il était le fil conducteur de ma vie. Pourquoi je ne réalisais ça que maintenant ?!

    Mike avait approché mon corps du sien, ses lèvres frôlant à peine les miennes. Mon cœur eut comme une décharge électrique me ranimant en entière par un simple « Non. » qui fut plutôt brutal malgré tout et qui se répéta une seconde fois, puis une troisième. Mike pourtant ne m’écouta pas et m’embrassa. Je le repoussais violemment en n’oubliant pas de lui mettre une belle baffe. Je ne devais ça aucunement au bébé mais bien à moi. Mon regard qui pourtant avait été rouge vif pendant deux ans et noir durant la grossesse venait de retrouvait son éclat de mon enfance. Mike me lâcha par surprise. Il voulut s’approcher de moi mais je reculais vivement. « Ne t’approche pas de moi. » Il ne m’écoutait pas. Erreur. J’attrapais sa gorge comme si mes forces pouvaient être décuplées, serrant violemment sans arriver à lui briser. « J’ai dit ne m’approche pas ! Tu n’auras pas mon bébé ni même sa mère et tu ferais mieux d’oublier cet idée définitivement avant que je choisisse de tuer de ma propre main. » Je le lâchais. Autant vous dire qu’il ne s’amusa pas à s’approcher une fois de plus. Serais-je en train de retrouver la raison ? « Regarde-moi dans les yeux et retiens bien ça. J’aurais cet enfant, je l’élèverais et je reviendrai. Si tu te mets en travers de mon chemin je te donnerais des sueurs froides à faire de ta vie un cauchemar. » Je reculais finalement. Je le défiais du regard d’oser s’approcher. Il n’oserait devant autant de monde de m’obliger à le suivre. Une dame dans un haut parleur nous annonça les prochaines destinations. Il me prit finalement de court en me choppant la main vivement et me forçant à aller vers notre destination. Je tentais de lutter mais il me l’imposait. C’est alors qu’un flic assez baraqué et pourtant qui n’aurait aucune chance face à Mike l’arrêta me demandant si ça allait. Qu’y a-t-il de plus grave ? Provoquer une tuerie dans un aéroport et risquer sa vie avec les Volturis qui seront au courant de ce scandale qui pourrait mettre à jour les vampires ou me laisser partir… ? Je lisais l’hésitation dans le regard de Mike avant qu’il ne me lance par pensées que je ne m’en sortirais pas comme ça. Il me lâcha et l’homme flic me raccompagna à mon plus grand soulagement. Je sentais la présence de Mike malgré tout ne rester que non loin de moi surement profitant que j’ai enfin la garde baissé pour ne pas me laisser partir. En un instant en voulant me forcer il venait de perdre ma confiance. Je fus raccompagnée à la sortie par l’humain sous ma demande. Et là… Sans même comprendre quoi que ce soit j’eus quelque chose de vif qui me prit et serra dans ses bras sans prévenir. J’allais repouser la chose qui ose m’approcher ainsi jusqu’à ce que je reconnaisse l’odeur… la façon de me prendre dans ses bras… ce baiser… ce battement… et ces deux mains qui prirent mon visage pour se rassurer et constater que j’étais bien vivante et en bonne santé, une des mains finissant sur mon ventre pour en faire autant avec le baiser. Je vis alors dans mon champ de vision Alice plus loin. Puis la personne de mon cœur s’accapara de nouveau de mon visage et m’embrassa encore et encore comme s’il avait eu peur de me perdre à jamais. Si j’y répondais ? Après avoir compris que c’était Jesse oh que oui j’y répondis et pas qu’un peu. Je me foutais que Mike était dans les parages. Je me foutais qu’on était entouré et que tout le monde pouvait nous regarder. Je me foutais complètement de tout parce qu’aujourd’hui j’avais compris une chose : Jesse n’était pas un caprice du destin, un devoir mais bien celui dont j’avais envi au fond de mon cœur partager tout ce que je pouvais depuis toute petite. Je sentis le visage de Jesse mouiller le mien. Jamais je ne l’aurais vu dans cet état jusqu’à ce jour. Et je me rendis compte que j’étais bien plus pour lui qu’une simple amie, bien plus qu’une partenaire de jeu, bien plus encore que sa chérie… Ce n’était pas de grosses larmes et pourtant elles suffirent à m’émouvoir avant qu’elle ne cesse et qu’il se reprenne. Je séchais alors le peu qui avaient coulé avant de me blottir vivement contre lui posant ma tête contre son torse. C’est aujourd’hui que je fis le choix de plus jamais faire sans Jesse… Plus jamais au grand jamais. Il me tendit mon bracelet. Je le saisis pour me repasser autour de mon poignet. Tout se fit sans un mot. De toute façon inutile, j’entendais ce qu’il ressentait et lui me connaissait que trop bien pour ne pas savoir lire dans mes yeux. C’est alors la première fois depuis qu’on a quitté Fort Smith que je me sens de nouveau complètement en harmonie avec Jesse. Il suffisait juste que je reconnaisse que je ne pouvais vivre sans lui. Il caressait mon visage en replaçant mes cheveux, je ne le quittais pas du regard. C’était comme si on voulait éterniser ce moment à jamais et ne pas oublier que l’un sans l’autre on est rien. Je sentais ses membres douloureux malgré tout. Il avait couru malgré son état pour venir me chercher. Il s’était battu pour moi et le voilà devant moi juste avec un jeans. Que demander de plus ? Il prouvait une fois de plus qu’il pouvait s’occuper non seulement de moi et de l’enfant. Alice finit par se manifester et nous montrer une voiture. Volée surement vu ses pensées mais je ne lui en tiendrais pas rigueur vu l’état de Jesse. Je marchais alors vers la voiture, entrant suivi de Jesse à l’arrière alors qu’Alice prenait le volant. Je laissais alors Jesse s’allongeait sur mes cuisses, l’oreille contre mon ventre surement pour écouter le bébé qui n’était pas assez développé encore pour faire le moindre son. Je le laissais s’endormir en gardant ma main posait dans ses cheveux et l’autre sur son torse. Je lisais dans les pensées que les autres n’étaient pas très loin derrière eux. Jesse était en train de leur communiquer la situation avant de finalement sombrer complètement. Si le voyage fut long ? L’amour de ma vie ne le vit défiler. Et avec Alice ? Sur le chemin après un silence de mort d’une heure ou deux je ne pus que lâcher : « Je suis désolée… » Et je grandissais enfin…

Revenir en haut Aller en bas




★ je suis Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Entre eux et vous...    

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre eux et vous...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD'S FISHED ℘ que la guerre commence... :: L'Apocalypse :: les oubliettes :: ⚡ RPG -saison 1&2--
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit